Portets

La nuit du 4 août 1789

Charles Monnet, peintre du Roi, membre de la Loge des Neufs Sœurs, était connu pour ses illustrations licencieuses des œuvres du Chevalier de Nerciat. Et pourtant, c’est lui qui grava ce moment ultracélèbre de l’histoire de France, exposé au château de Mongenan à Portets : La nuit du 4 août 1789. Que s’est-il exactement passé cette nuit-là ? Quelle mouche avait donc piqué le Duc d’Aiguillon, Talleyrand, les Lameth, Clermont-Tonnerre, Noailles, tous plus excités les uns que les autres, à abandonner en quatre heures tous leurs privilèges, toutes les taxes, tous les droits qui constituaient l’ossature de la vieille monarchie ? Ce fut un moment d’émotion intense, tout le monde criait, tout le monde riait, tout le monde pleurait à chaudes larmes devant quelques spectateurs étrangers médusés autant qu’incrédules devant ce moment de folie.
Plus on étudie l’histoire de la Révolution Française, et plus on est fasciné par la ressemblance qu’elle présente avec notre époque. Un jeune roi, inexpérimenté et bien intentionné, fou de modernisme, réformant à tour de bras sans la moindre pédagogie et sans le moindre souci des désirs de son peuple, ne comprenant même pas quels désirs le peuple pouvait bien avoir dans un pays qui avait la plus forte natalité d’Europe, les plus belles fabriques, les plus grands savants, les plus ardents philosophes, la marine la plus glorieuse.... Autiste devant les soucis des gens, enfermé dans ses croyances et dans la bulle de ses courtisans souvent plus clairvoyants que leur Roi, Louis XVI, avec ses idées généreuses, a été un Roi-Catastrophe. Il est fascinant de suivre heure par heure et homme par homme, le chemin qui va le conduire à l’échafaud et la France à la Terreur.
C’est ce chemin que Florence Mothe proposera à ses auditeurs d’emprunter dimanche 22 octobre à 17 h au château de Mongenan. Elle racontera la nuit du 4 août comme si vous y étiez, les effusions, les bons mots, les explosions de rire, et le lendemain où les nobles, dégrisés, commencèrent à mesurer en voyant le peuple saccager les jardins de Versailles pour y chasser librement le lièvre, qu’ils étaient peut-être allés trop vite et trop loin...
Renseignements : château de Mongenan,
tel : 05 56 67 18 11, visite à partir de 14 h
conférence à 17 h suivie de la dégustation gourmande des vins du domaine
entrée 10 €, gratuite jusqu’à 10 ans.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda