Bordeaux

Les "patates chaudes" d’Alain Juppé

La situation se complique un peu pour le premier magistrat de la ville car après l’interdiction de la circulation automobile sur le pont de pierre qui a mis vent debout la population de la Bastide avec une chaude alerte pour le responsable local qu’on a fort peu vu dans cette affaire. La panne du pont Simone Veil car le constructeur ne souhaite pas porter le chapeau d’une protection insuffisante des piles même si les travaux d’accès rive gauche continuent mais au centre du fleuve, c’est la panne. Le serpent de mer de Darwin ou il semblerait que BMA voudrait couler Darwin, même si l’assertion n’est pas fondée formellement, s’il voulait le faire il ne s’y prendrait pas autrement en marchant sur toutes les avancés obtenus par le maire qui reste attaché à Darwin et cerise sur le gâteau le déficit de dix millions du Matmut Atlantique. On ne peut pas faire croire à la population qu’un fond de pension est philanthropique et si l’opération se fait on fera appel à la générosité des bordelais et des métropolitains pour alimenter les dividendes américains, tout çà ne sent pas très bon, c’est surement une des raisons qui pousse la Métropole à vouloir faire les poches du département avec la métropolisation.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda