Luxey

Alerte orange, et alerte gros show au 3ème jour de Musicalarue.

Pour ce troisième et dernier jour du festival Musicalarue à Luxey, tous les voyants étaient au orange. Malgré un début de journée sous le soleil, et une chaleur étouffante, une vigilance orange (orage et pluie) était prévue sur les Landes pour 21 h 30, heure du concert de Shaka Ponk, la sensation de la soirée.

Orange voire rouge, c’est aussi la vigilance de la programmation de cet ultime rendez-vous, qui était explosif. Tout d’abord Camille, artiste hors du temps, qui grâce à son énergie bien à elle, nous a montré que l’on peut faire des chansons calmes de variété française, avec une puissance de concert de rock. Des chorégraphies avec les danseuses, une mise en scène pour chaque chansons, et la mayonnaise prend vite au théâtre de Verdure où il n’y avait plus aucune place pour les retardataires.

Camille

Tous attendaient le concert des Shaka ponk, premier des deux concerts sur la grande scène des Sarmouneys de la soirée, mais avant cela c’était la musique jazz de « la compagnie Lubat », et le punk canadien de « Keith Kouna ». Les quelques orages arrivent à 21h et le ciel se couvre. Il est 21h30 lorsque les Shaka Ponk et la pluie, font leur entrée. Un déluge qui mouillera une partie de la scène, mais fidèles à eux-même, Frah et Sam, font le show espéré et attendu.

Shaka Ponk

C’est la troisième fois que Bordeaux Gazette couvre un festival cet été où le groupe se produit (Francofolies de la Rochelle, et Au Fil Du Son), et c’est toujours aussi excellent à voir ou à redécouvrir. Il est toujours plaisant aussi de voir que les membres du groupe ont du mal à quitter la scène pour rester au plus proche de leur public quelle que soient l’heure et la météo.

Ambiance

Il n’y avait pas besoin de redescendre sur terre puisque le concert suivant était tout autant électrique avec « The Inspector Cluzo » . Prenez un batteur et un guitariste aux idées bien conçues de la vraie musique, et vous obtiendrez un rock explosif 100% instrumental, avec une voix unique. Le vrai coup de foudre musical lorsque l’on se trouve devant la scène.

Goran Bregovic

Deuxième concert de la soirée sur la grande scène pour les courageux qui ont résisté à la pluie, il s’agit de Goran Bregovic et ses 8 musiciens. Venu présenter sa musique balkanique, le groupe a séduit les néophytes, et comblé les connaisseurs.

Svinkels

La soirée s’est poursuivie avec la fanfare transe-électro de Meute, et le hip-hop punk de Svinkels. Trois chanteurs dont le fameux Gérard, accompagné de DJ Pone du groupe de rap NTM, pour une musique et des chansons telles que « Krevard », « Le svink c’est chic », et « Réveille le punk », que le public a pu reprendre en choeur.

Ecrit par Loïc Cousin


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda