Bordeaux

Après un début d’année plutôt raté, les Boxers se redonnent un peu d’oxygène

Après la défaite face à Mulhouse à Meriadeck en début d’année, le surprenant match à Gap bêtement lâché, la défaite face à Rouen, la cruelle élimination pour la finale de la Coupe de France et la défaite à Grenoble, il était grand temps que les Boxers se retrouvent.

Autre soucis la mésentente avec le slovaque Ronan Tomas qui était venu pour suppléer Adam Hughesman car la greffe n’ayant pas prise, ce dernier poursuit sa route sous d’autre cieux. Autrement dit un début d’année sous le signe de la "poisse" avec la très grosse désillusion d’avoir laissé échappée une place en finale de la Coupe de France. D’autant que de se retrouver à la sixième place de la Ligue Magnus n’est pas du rang des Boxers mais il y a des périodes comme çà où rien ne va et il fallait bien que ça cesse et c’est chose faite avec cette victoire face à Nice. Ce sont quand même 2.500 spectateurs qui ont assisté à cette victoire qui fait un bien fou au moral ainsi qu’au plan comptable car Angers n’est plus très loin et c’est la prochaine rencontre sur la glace de Meriadeck le vendredi 19 à 20 h 15.

Benjamin Dieudé-Fauvel

C’est Nice qui démarre en trombe pour cette rencontre et qui essaie de mettre un coup au moral des locaux en envoyant la rondelle par deux fois au fond de la cage, trompant la vigilance de Quemener pas trop bien échauffé mais en moins de deux minutes Sauvé et Terrier vont remettre les choses en place. La deuxième période va voir des Boxers résolument à l’attaque faire le trou et ce n’est pas la réaction de Nice pour revenir à 5/3 à la moitié de la troisième période qui va changer quoi que ce soit. Si on fait le compte des arrêts effectués par chaque portier on s’aperçoit vite que Khoroshun a effectué 41 arrêts démontrant la pression à laquelle il a été soumise alors que Quemeneur n’a eu a effectuer que 18 arrêts, démontrant bien que la pression était sur la cage niçoise et que la victoire est méritée.

Jonathan Janil en position acrobatique

Evolution du score
Période 1 2 - 2
Nice 0 min 34 Remi Thomas (Vladimir Kubus, Romain Carpentier) 0/1
Nice 3 min 42 Aurélien Dorey (en supériorité numérique) (Jan Walter, Zbynek Hampl) 0/2
Bordeaux 14 min 36 Maxime Sauvé (Jonathan Janil, Olivier Labelle) 1/2
Bordeaux 15 min 47 Matthias Terrier (Peter Valier) 2/2
Période 2 5 - 2
Bordeaux 7 min 02 Jonathan Lessard (en supériorité numérique) (Julien Desrosiers, Antti Jaatinen) 3/2
Bordeaux 12 min 58 Lionel Tarantino (Jonathan Lessard, Dominik Kramar) 4/2
Bordeaux 13 min 19 Spencer Edwards (Francois Paquin, Jonathan Lessard) 5/2
Période 3 6 - 3
Nice 11 min 03 Vladimir Kubus (en supériorité numérique) (Aurélien Dorey, Remi Thomas) 5/3
Bordeaux 17 min 32 Julien Desrosiers (Matthias Terrier) 6/3

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda