Union Bordeaux-Bègles

Averse de cartons au Stade de Colombes

Un total non négligeable de cartons à l’actif des acteurs de ce match et Mr Ruiz a fait preuve d’une certaine mansuétude sur certains faits de jeu franciliens mais cela n’explique pas la contre performance de seconde mi-temps de l’UBB.

Le syndrome de la seconde mi-temps est-il en train de refaire surface à l’UBB car c’est le deuxième match ou l’Union passe à travers alors qu’en première mi-temps elle a démontré qu’elle avait de quoi faire valoir ses droits. L’UBB a totalement dominé les débats pendant les dix premières minutes où les franciliens ne sont jamais venus dans le camp visiteur. L’Union va ouvrir le score à la dix septième minute et l’UBB continue à dominer mais c’est Teddy Thomas qui réussit contre le cours du jeu, sur une relance, à griller la défense bordelo-béglaise pour aller derrière la ligne et Machenaud transforme permettant au Racing 92 de prendre le score alors que l’Union domine. Après cette réaction pleine de réalisme l’Union reprend sa domination pour enfin envoyer Ducuing à l’essai alors que Dubié est sévèrement plaqué sur la dernière passe, essai que ne transforme pas Hickey mais Wakatawa prend un rouge sur le plaquage effectué sur Dubié et il pouvait difficilement en être autrement. L’UBB va à partir de ce moment multiplier les occasions sans en réussir aucunes soit par mauvaise inspiration ou par maladresse et la mi-temps va être sifflée sur le petit avantage d’un point pour les visiteurs.
Talebula n'a pas pu percer la défense du Racing 92
Au retour des vestiaires c’est encore l’UBB qui appuie sur l’accélérateur et envoie Jalibert à l’essai sur un beau mouvement collectif et une inspiration de Serin mais Hickey manque encore la transformation. Après la fête de cette réalisation les lampions vont s’éteindre et on va assister à un réveil saignant du Racing 92 avec une défense dévastatrice, toujours à la limite de la faute qui va faire perdre le fil du match à l’Union n’arrivant plus à mettre son jeu en place et se faisant sévèrement contrée en touche en perdant de nombreux ballons sur ses propres lancés. La belle mécanique de la première mi-temps se retrouve totalement grippée devient incapable de reprendre la main et le Racing va faire cavalier seul jusqu’à la fin de la partie. Quelques éclairs de l’Union vont laisser penser que cette dernière pourrait remettre la marche avant mais le KO de Hickey sur le plaquage de Tuitavake qui méritait à minima une sanction ne va rien arranger. Les Franciliens vont tout essayer pour tenter d’aller chercher un cinquième essai synonyme du point de bonus offensif mais les bordelo-béglais dans un dernier élan de générosité vont priver les franciliens du bonus offensif. L’Union reste dans le Top 6 pour l’instant.

Racing 92 : 29 (4 essais Thomas 25ème, Chat 48ème, 64ème, Maka 54ème ; 1 pénalité Iribaren 61ème ; 3 transformations Machenaud 25ème, 48ème, 55ème)

Union Bordeaux Bègles : 13 (2 essais Ducuing 30ème, Jalibert 42ème ; 1 pénalité Hickey 17ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda