Bons baisers de Russie

Il ne reste que 3 matchs à Didier Deschamps pour choisir les joueurs qu’il amènera en Russie, et il y a encore du travail. Des bleus décevants le 23 mars au Stade de France face à la Colombie (2-3), puis fébriles malgré une victoire en Russie (1-3) 5 jours plus tard ; le sélectionneur va devoir faire des choix. Des joueurs peu inspirés, des supporters en colère, à qui la faute ? Pas assez d’envie, pas assez de combativité sur le terrain, cette équipe de France manque clairement d’un meneur de jeu, d’un meneur d’hommes. Hugo Lloris est un capitaine trop introverti et trop loin du jeu, il ne parle que trop peu à ses coéquipiers. Avec une jeune moyenne d’âge de 25 ans, l’équipe a perdu son ancien leader de vestiaire, Patrice Evra et peine à le remplacer. Matuidi, Giroud ou encore Koscielny (30, 31 et 32 ans) des joueurs expérimentés qui pourraient porter le brassard, il fait peu de doute quant au fait qu’ils seront dans la liste des 23 pour cet été. Mais sont-ils si indispensables que ça à l’Equipe de France ? Peut-être Pogba ? Auteur d’un début de match peu ambitieux à St-Pétersbourg, il a su porter son équipe vers la victoire avec un but (somptueux) et une passe décisive. Mais même « Pogboum » ne semble pas assez constant au cœur de cette équipe. C’est là un vrai défi pour Deschamps. Verdict dans un peu plus de 2 mois, en Russie, pour une Coupe du Monde qui ne s’annonce pas si évidente.

Ecrit par Arthur Lahaye


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.