Bordeaux

Divine surprise révélatrice à Chaban

En l’absence de Radradra et Seuteni c’est une équipe complètement libérée qui est venue à bout de Clermont. Laurent Marti aurait pu économiser sept cent mille euros à l’UBB.

Compliqué de dire que c’est le système Teague qui a fonctionné car rien à voir avec les matchs précédents grâce à une UBB qui est revenue aux fondamentaux en mettant les boeufs devant la charrue et un Amosa moins gourmand s’en tenant à un rôle plus classique en laissant agir son demi de mêlée. Ainsi avec un Baptiste Serin se comportant en vrai patron sans abuser du jeu au pied, ce dernier a su prendre les bonnes initiatives et surtout réaliser un cent pour cent dans ses tirs au but. Ne nous y trompons pas si Serin a pris les clés du camion, il a permis a ses avants de faire le job et c’est eux qui ont marqué avec Cobilas en première mi-temps qui pointe ainsi son premier essai depuis le temps qu’il est à l’UBB, et Amosa en seconde mi-temps qui lui, vient juste d’arriver cette année. Derrière on a tenté et s’il y a eu moins de fautes de mains les jaunards ont fait bonne garde et on a vu deux défenses très agressives avec des bordelo-béglais mettant une très forte pression défensive supérieure a ses adversaires. Si sur ce qu’on a vu on considère que c’est un match fondateur, cela remet à leur juste place de valeureux anciens qui pouvaient sembler être contestés.

Cobilas dans ses oeuvres sous le regard de Pélissié.

Même si Clermont par la botte de Laidlaw a ouvert le feu en premier les bordelo-béglais ont répondu du tac au tac par un essai en prenant le score et ne le lâchant plus jusqu’à la fin sans jamais pouvoir vraiment creuser l’écart en première mi-temps où l’UBB va tourner devant avec le score de 13 à 9. En seconde mi-temps fait remarquable, bien que jouant à 14 contre 15 des locaux déchaînés vont faire un écart de plus de 10 points pour mener 23 à 12 à la 55ème minute mettant les visiteurs à plus d’un essai transformé. Pourtant l’entrée de Camille Lopez commençait à faire sentir ses effets et sous son influence les visiteurs mettaient les bordelo-béglais à rude épreuve qui finissaient par craquer à l’approche du money time. Clermont a copieusement pilonné l’UBB pendant les dernières minutes mais à la dernière seconde la situation s’est inversé et sur la sirène Lopez a mis en touche pour conserver le bénéfice du bonus défensif. On a retrouvé une UBB plus séduisante sous la conduite d’un Baptiste Serin qui s’est affirmé en incontestable leader de jeu, sous les yeux de son sélectionneur présent dans les tribunes du stade.

Union Bordeaux Bègles : 23 (2 essais Cobilas 3ème, Amosa 50ème ; 3 pénalités Serin 19ème, 28ème, 55ème ; 2 transformations Serin 4ème, 51ème)

ASM Clermont Auvergne : 19 (1 essai Van Tonder 67ème ; 4 pénalités Laidlaw 2ème, 12ème, 26ème, 44ème : 1 transformation Lopez 68ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda