Du cœur à rire



Publié le 9 novembre 2016 à 11:35

Art de vivre

Samedi 29 octobre, salle de la Glacière à Mérignac, la troupe du Pin Vert Compagnie a présenté au profit de l’association « Les clowns stéthoscopes », un sympathique spectacle.


La troupe du Pin Vert Compagnie, troupe de théâtre amateur de Mérignac est engagée depuis toujours dans le théâtre solidaire. Cette association est active depuis 9 ans. Localisée à Mérignac, elle est spécialisée dans le secteur des activités de soutien au spectacle vivant. L’association « Les Clowns Stéthoscopes » intervient auprès des enfants hospitalisés au CHU de Bordeaux-Pellegrin et à l’Hôpital Haut-Levêque de Pessac. C’est une association loi 1901 reconnue d’intérêt général, fondée en 1999. Elle regroupe des clowns, comédiens professionnels formés à l’approche de l’univers hospitalier, ils sont présents chaque semaine et toute l’année dans les services pédiatriques. Au total, 11 clowns se relaient auprès des enfants et des ados hospitalisés, pour ensoleiller leur quotidien et celui de leurs parents, mais aussi du personnel soignant.

Troupe du Pin Vert

Stella Aucharles, qui en est la directrice, me précise qu’à l’origine, l’association s’appelait « Pour de rire » et ne fonctionnait qu’avec des bénévoles. En 2007 a lieu une réorganisation, les comédiens sont désormais rémunérés par l’association. Ils sont tous professionnels. Ils sont recrutés pour leur solide expérience du clown théâtre et ils bénéficient d’une formation continue pour adapter leur pratique au milieu hospitalier. Aujourd’hui, les clowns stéthoscopes sont aussi présents dans six Ehpad bordelaises, et cela depuis deux ans. Chaque semaine, les clowns sont présents dans les services pour améliorer la qualité de vie, le bien-être et apporter un apaisement aux patients atteints d’Alzheimer.

Stella Aucharles et ses bénévoles

Les clowns interviennent toujours en duo. Ils ne proposent pas de spectacle écrit à l’avance. Ils commencent par entrer en contact avec l’équipe soignante qui leur transmet la pathologie, mais surtout l’état psychologique du malade et le contexte familial, forts de ces informations, ils s’empressent de les mettre de côté pour laisser la place au clown. Ils demandent toujours la permission d’entrer dans la chambre, et chaque intervention est une rencontre. Chaque enfant ou malade est visité de façon régulière. Le clown s’adresse à l’enfant, aux parents, aux soignants pour « rêver et expulser des tensions, danser, s’exprimer, dédramatiser, créer des liens qui soulagent et accompagnent… »
« Aller sur la lune, faire du toboggan, improviser… » « Faire un pied de nez (de clown) à la maladie » par le rire et le sourire pour laisser entrer le soleil.
L’association a besoin de soutiens et de bénévoles :
www.lesclownsstethoscopes.fr


Marie-Laure Bousquet Moison


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Les 6 jours de Garonne

| le 5 avril 2017
Afin de valoriser le lien qui unit Toulouse et Bordeaux et d’inciter les populations riveraines à naviguer sur le fleuve le projet « 6 jours de Garonne » a vu le jour et il se déroulera du lundi 29 (...)

Deux girondines à la recherche de 8000 €

22 avril 12:53

Un réconfort pour les réfugiés syriens

15 janvier 14:55

La Banque Alimentaire de Bordeaux et de la Gironde distribue en direct pendant l’été

21 juillet 2016 18:25

Le Festival Fort Médoc’Art

29 juin 2016 13:11

Les 30 ans de la Banque alimentaire Bordeaux Gironde

12 juin 2016 13:54
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Table avec quatre tabourets
localisation de l'annonce Ameublement
Lire +
Meuble TV chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bibliothèque laquée 650 €
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Bar chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Explorateurs en herbe à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement