Bordeaux

Guns n Roses au Matmut Atlantique

Il restait quand même encore une poignée de places à vingt heures même si ce monument du rock avait attiré des spectateurs bien au delà du département et des voisins limitrophes.

Si on a bonne mémoire on devrait se souvenir que l’an passé à la même époque le Matmut Atlantique recevait les Vieilles Canailles dans des conditions climatiques nettement moins favorables avec le rockeur préféré des français qui aura occupé la scène jusqu’aux derniers instants de sa vie et un an après comme un hommage à ce rockeur parti trop tôt au gout de son public les hard rockeurs Guns n’ Roses se sont produit dans le même site avec leur « Not In This Lifetime Tour » qui a fait escale à Bordeaux.
Le bassiste et chanteur Duff McKagan
Comme le concert avait lieu dans un stade de football et que l’heure était à la Coupe du Monde un écran géant avait été installé pour suivre le dernier match de poule de l’équipe de France pour faire plaisir à ceux qui ne voulaient manquer ni l’un ni l’autre et qui regardant le match chez eux n’aurait pas eu le temps de gagner le lieu du concert. Certes l’intention était louable mais les détenteurs d’un billet, car il fallait avoir un billet pour y assister, ont eu droit à un match décevant mais ils étaient là suffisamment tôt.
Slash, de son vrai nom Saul Hudson, l'emblematique guitariste des Guns N' Roses
Pour faire comme on pourrait dire "la jointure" de la fin du match au passage des Guns N’ Roses le public déjà présent a eu droit au passage de deux groupes dans la veine de la musique rock. Dans un premier temps, ils ont pu découvrir Pink Slip puis dans une deuxième partie le groupe américain Rival Sons du rock à la Led Zeppelin originaire de Long Beach en Californie.

32 000 fans ont assisté à cet évènement rarissime que la venue du groupe américain en France, pour un concert qui aura durée plus de 3 heures. Cela faisait plus de 25 ans que certains fans attendaient ce moment, de « Welcome to the Jungle », en passant par « November Rain », les vétérans du Rock ont joué tous leurs classiques, ainsi que leurs célèbres reprises de Bob Dylan « Knockin’ on heaven’s door » et des Wings « Live and let die ». Ils ont aussi tenu à rendre hommage au chanteur du groupe Soundgarden, Chris Cornell, décédé l’an dernier, en reprenant leur ballade « Black Hole Sun ».

Ecrit par Loïc Cousin


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda