Hamon, Lienemann, Filoche, Macron …. Les candidatures se multiplient à gauche …



Publié le 10 septembre 2016 à 14:40

Politique

Alors qu’à droite tout n’est pas « rose » et qu’entre Juppé, Fillon, Lemaire et Sarkozy pour ne citer que les principaux candidats, nous assistons à une confrontation de personnes rude et « musclée », à gauche la présidence peu convaincante de François Hollande non seulement stimule les candidatures mais conduit sur le devant de la scène des femmes et des hommes qui sont à l’évidence d’accord à peu près sur rien ou presque ….


D’accord sur pas grand chose ….

Que ce soit sur la loi travail, l’entreprise, la compétitivité, les impôts, la lutte contre le chômage, le terrorisme, l’immigration, l’Islamisme, la sécurité, l’Europe ou encore dernièrement le fameux burkini, etc …. les avis, tant au niveau des ministres en exercice que des candidats, sont le plus souvent très divergents. Quant aux critiques qui pleuvent sur notre indéfinissable et indécis président en exercice, elles sont aussi multiples que contradictoires. Seuls ses fans inconditionnels font encore à ce jour montre de quelque satisfaction, pour tous les autres, il est clair qu’il faut qu’il parte.

Macron, Montebourg ….

Emmanuel Macron se déclarant sans surprise « pas socialiste » mais d’une sensibilité de gauche, affirme qu’il faut cesser de faire les choses à moitié au sein d’un gouvernement auquel il a participé activement et propose donc désormais de faire de la politique autrement.

Arnaud Montebourg quant à lui reproche au même Macron de ne pas avoir su lui succéder, en n’utilisant pas les outils qu’il lui avait laissés. Habité par une inspiration aux sources multiples et variées, il ne voit pas comment on peut encore défendre un bilan présidentiel que lui-même éreinte méthodiquement.
Rien de commun bien sûr entre ces deux prétendants.

Entre attaque de Montebourg et des « frondeurs » sur le flanc gauche du président notablement renforcée par les candidatures de Benoît Hamon et de Marie-Noëlle Lienemann, qui selon les sondages et en cas de primaires à gauche, constitueraient au second tour un apport décisif pour assurer la chute de François Hollande et attaque sur le flanc droit de la part d’un Emmanuel Macron désormais en tête des sondages, en quête d’un rassemblement des progressistes de tous bords aux contours plutôt flous, l’offre du côté de « la gauche » est toute aussi illisible que la ligne présidentielle.

Benoit Hamon
© Photo Mathieu Delmestre

Et les autres ….

Avec au sein de la gauche de la gauche les candidatures notamment de Jean-Luc Mélenchon, de Gérard Filoche et côté écologistes de Cécile Duflot, on constate qu’entre socio-démocrates, sociaux-libéraux et socialistes plus ou moins pur sucre les différences de vue au sein du « camp de gauche » ne sont pas de simples affaires de sensibilité, voire de courants, et que les fractures sont on ne peut plus profondes.

Il y a quelques semaines cependant, des bruits ont couru que des socialistes bordelais auraient envisagé pour les représenter aux prochaines élections municipales, la candidature du désormais infréquentable pour nombre d’entre eux, Emmanuel Macron. De quoi confirmer qu’en politique tout reste possible !

Nécessaire et urgente pour les uns, confuse, illusoire et opportuniste pour les autres, cette supposée modernisation ou encore refondation du paysage politique français a de quoi interroger.
Nul doute que dans cette compétition aux innombrables participants, l’électeur risque fort d’avoir beaucoup de mal à distinguer parmi les candidats, ceux qui servent le débat politique, ceux qui s’en servent et ceux qui le desservent.

Il y en aura sans aucun doute pour tous les goûts et le FN ne devrait pas s’en plaindre !


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le temps des galettes républicaines

| le 23 janvier 2012
C’est une tradition chez les socialistes que ces galettes républicaines qui se substituent aux vœux en bonne forme. C’est Matthieu Rouveyre qui a ouvert le feu dès mercredi soir, suivi par Michèle (...)

Bayrou, Emmanuel Macron, « la nouvelle alliance » ....

23 février 08:30

Macron superstar, les « ralliements en tous genres » s’enchainent !

19 janvier 09:15

Emmanuel Macron, ni gauche, ni droite ?

5 janvier 13:40

Conseil municipal de Bordeaux : la tension monte, Alain Juppé dans le collimateur de l’opposition !

17 juillet 2016 13:01

Benoit Hamon répond à change.org

20 avril 13:15
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Alvy Zamé s’invite sur la scène bordelaise
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Le VOCAL TOUR 2017 donne le tempo à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Recherche Commercial indépendant en publicité
localisation de l'annonce Bordeaux Offres d'emploi
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement