Bordeaux

Horloges de la grande halle voyageurs de la gare Saint Jean

A l’occasion de la réfection de la toiture de la grande halle, les deux grandes horloges situées sur les pignons nord et sud ont, elles aussi, été entièrement remises à neuf.

L’histoire des horloges
Ces horloges, installées en 1900, deux ans après l’inauguration du bâtiment, étaient à l’origine équipées d’un système mécanique qui nécessitait de les remonter régulièrement. Quelques décennies plus tard, elles ont bénéficié d’un système électromécanique développé spécifiquement pour SNCF. Une horloge « mère » distribuait l’heure à toutes les horloges en gare, sur les quais et dans les bureaux du site de Bordeaux. Une information était envoyée toutes les 30 secondes. Pour changer d’heure, il suffisait d’intervenir sur cette horloge « mère » pour que toutes les autres se recalent.

Rajeunissement et saut technologique
Profitant des travaux sur la grande verrière entamés en septembre 2014, les deux horloges ont une nouvelle fois bénéficié d’une cure de rajeunissement visuelle et technologique. Les cadrans, entièrement toilettés, ont retrouvé leur éclat. Les aiguilles d’origine ont été nettoyées, rééquilibrées et remises en place (dans la nuit de mardi à mercredi pour l’horloge du pignon sud, samedi 15 avril pour l’horloge du pignon nord). Mais la grande nouveauté concerne l’installation d’un nouveau mécanisme électronique, afin que hacune des horloges fonctionne de manière autonome. Elles sont équipées d’un récepteur qui capte toutes les minutes une information transmise par un émetteur situé à Allouis dans le Cher.

Horloges calées sur l’heure légale française
Cet émetteur, géré par TDF (première société européenne de télédiffusion), diffusait les programmes de France Inter en grandes ondes jusqu’au 31 décembre 2016. Ce système permet de mettre à l’heure près de 200 000 horloges réparties sur tout le territoire. Il est utilisé par de nombreuses entreprises (aéroports, métros, gares, hôpitaux, établissements scolaires, etc.). En cas de panne d’électricité par exemple, l’heure se recale automatiquement à la seconde près dès que le courant est rétabli. Enfin, l’éclairage des horloges de la grande verrière a lui aussi été modifié : les anciens néons ont été remplacés par des LED* moins consommatrices d’énergie. La mise en service de ces 2 horloges est prévue d’ici le mois de juin. Les aiguilles actuellement calées sur midi, se mettront automatiquement à l’heure dans un mouvement parfaitement synchronisé.
*Light Emitting Diode
Communiqué SNCF

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda