Jalibert se révèle face au Stade Toulousain



Publié le 6 novembre 2017 à 00:03

Sports

On l’avait vu à l’arrière où il s’était tiré très honorablement de la tâche mais à l’ouverture en Top 14 il s’est totalement révélé et on se plaint du manque d’ouvreur alors si on faisait jouer des jeunes français entre Anthony, Romain et Matthieu on a du choix !


Un autre jeune joueur qu’on avait aperçu bon lors de son entrée et qui s’est montré excellent à Ernest Wallon, Cameron Woki qui a presque su faire oublier Diabi, match énorme aussi du pilier Peni Ravai Kovekalu que Jeremy Davidson avait mis dans ses bagages en faisant le voyage d’Aurillac à Bordeaux. Il serait injuste de ne pas citer Olivier Roumat voire Geoffrey Cros ou Pascal Barraque auteur d’un essai mais qui n’est plus un nouveau venu dans le rugby professionnel. Que Laurent Marti se rassure car il a vu juste dans son recrutement, il y a des défaites qui sonnent comme des victoires même si sur le plan comptable le compte n’y est pas. Jusqu’à la presse toulousaine et Ugo Mola lui même qui concèdent que l’Union aurait du gagner. Il s’en est fallu de peu, mais peut on reprocher à un joueur de 18 ans qui échoue de quelques centimètres à gauche des poteaux à l’ultime minute, il doit s’en vouloir suffisamment sans qu’on vienne en rajouter. Il pouvait entrer dans l’histoire du rugby avant que ne sonnent ses 19 ans, dommage mais ce n’est que partie remise d’autant qu’il met une épaisse couche de baume sur la blessure d’Hickey. Une Union comme les spectateurs aiment la voir à Chaban non pas dans sa phase d’incertitude mais dans la phase ou elle est capable d’infliger un 31 à 0 en moins d’un quart d’heure à un adversaire.
Woki, Pélissié balle en mains et Jones
C’est presque à guichet fermé que ce match s’est joué à Ernest Wallon les bordelo-béglais donnant le coup d’envoi et pendant dix minutes les visiteurs vont mettre la main sur le ballon et imposer aux Toulousains de se mettre sur la défensive. Rien ne passe sauf pour Ramos au pied et brutalement la machine toulousaine se met en place avec des visiteurs qui perdent le fil et des locaux qui envoient Kolbe, Guitoune et Marchand derrière la ligne laissant des girondins pantois sur un cinglant 17 à 0 à la treizième minute avec le bonus offensif déjà en poche. Les girondins vont reprendre leurs esprits et à leur tour mettent la mécanique en marche après une pénalité de Jalibert et c’est ainsi qu’en moins de quinze minutes ce sont Pélissié avec tous les avants, Lesgourgues sur un service de Ravai, Talebula sur un service de Pélissié et Barraque qui vont franchir la ligne sur de très beaux mouvements qui rendent les supporters toulousains stupéfaits mais qui apprécient le spectacle de sept essais durant cette première mi-temps. La révolte bordelo-béglaise ayant était déclenché par un groupé pénétrant après une belle prise de balle en touche aux trente mètres. Jalibert ajoutant une pénalité c’est sur le score de 34 à 24 en faveur de l’UBB que Mr Gaüzere siffle la mi-temps devant un public toulousain médusé et silencieux.
Olivier Roumat a transmis le ballon malgré la défense toulousaine
La seconde mi-temps va démarrer avec une grosse faute de la part des bordelo-béglais qui voulant attaquer, vont sur une transmission hasardeuse, qui ne va pas trouver preneur, la balle allant au sol, Kolbe bien positionné en défense récupère le ballon et va entre les perches. Petit péché d’orgueil alors qu’ils avaient le match en mains l’Union remet les toulousains dans la partie ayant un peu oublié que le mieux est ennemi du bien. Une seconde mi-temps très intense ou chacun va avoir ses instants de domination mais malheureusement pour l’UBB sans conclure et ne parvenant pas se mettre totalement à l’abri avec une pénalité supplémentaire de Jalibert. Ce sont les toulousains qui vont frapper avec l’arme du groupé pénétrant en envoyant Tekori derrière la ligne à cinq minute de la fin et avec la transformation de Ramos le Stade s’offre un petit point d’avance. On connait la suite et l’Union se retrouve à la septième place avec 23 points tout juste doublé par le Racing qui a péniblement battu Pau à Colombes.
Stade Toulousain : 38 (5 essais Kolbe 9ème, Guitoune 12ème, Marchand 17ème Kolbe 44ème, Tekori 74ème ; 1 pénalité Ramos 7ème ; 5 transformations Ramos 10ème, 13ème, 18ème, 45ème, 75ème)
Union Bordeaux Bègles : 37 (4 essais Pélissié 22ème, Lesgourgues 30ème, Talebula 33ème, Barraque 36ème ; 3 pénalités Jalibert 16ème, 43ème, 66ème ; 4 transformations 23ème, 31ème, 34ème, 37ème)


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Mérignac Handball champion de (...)

| le 21 mai 2018
Au terme d’une saison riche en rebondissements et totalement indécise les filles du Mérignac handball deviennent championnes de France après un ultime succès face à Saint (...)

Retour de Connor à l’aile pour affronter Le Stade Toulousain

3 novembre 2017 21:32

Le Racing 92 s’offre cinq points à Chaban

30 avril 11:56

Une charnière Serin Schoeman face au Racing 92

29 avril 00:20

L’UBB perd une place au classement

18 avril 09:54

L’UBB se déplace à Clermont

13 avril 23:37

Etablissement le plus consulté

Sports & Loisirs
The Escape Hunt Experience
localisation de l'annonce Bordeaux
Lire +
Derniers établissements
Goodlock Escape
localisation de l'annonce Bordeaux Sports & Loisirs
Lire +
The Escape Hunt Experience
localisation de l'annonce Bordeaux Sports & Loisirs
Lire +
Vous aussi améliorez votre visibilité sur Bordeaux et la Gironde !

RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
Dernières Annonces
Bal trad
localisation de l'annonce Talence Concert et Spectacle
Lire +
Vélo enfant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Jeux et Jouets
Lire +
Blender chauffant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Electroménager
Lire +
Vélo enfant
localisation de l'annonce Villenave d'Ornon Sport
Lire +
BOOBOO'ZZZ ALL STARS & FRIENDS « REGGAE BASH LIVE 2 »
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement


Nous suivre