Jean-Michel Blanquer, un ministre qui rassemble ...

Selon le ministre : « La République est née de l’esprit des Lumières, elle ne doit pas s’en écarter, notamment au niveau de l’enseignement. »

Des dépenses élevées, des résultats médiocres et des enseignants mal payés tel est le tableau général assez désolant et cependant objectif de l’état actuel de notre Éducation Nationale.

Sérénité et autorité de la part d’un État fort d’un côté, projets locaux au niveau des établissements d’autre part ...
Lire, écrire, compter, respecter autrui, sont autant de points fondamentaux selon le ministre qui ne veut certes pas qu’on se contente de le dire ce qui a jusque là trop souvent été le cas ...

Intervention de Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale - Entretiens Enseignants-Entreprises 2017 à l’École polytechnique

Plus soucieux de qualité que de quantité et des récurrentes demandes d’augmentation globale de moyens, le ministre assure néanmoins que le taux d’encadrement des élèves en milieu rural est en train d’augmenter et que l’amélioration de l’enseignement notamment au niveau du primaire est concrètement en route.

A priori, autonome, sérieux , compétent et résolu, se déclarant « conservateur du progrès », mais néanmoins favorable aux expérimentations, Jean-Michel Blanquer en se déclarant au service de l’intérêt général ne manquera pas d’opposants farouches parmi tous ceux qui en ont déjà fait un homme de droite.

Un homme sérieux qui convainc une très grande majorité de Français (71%).

Il serait par les temps qui courent, étonnant et curieux de s’en plaindre !!!

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda