Rugby

L’ennemi anglais brise la dynamique des bleuets

Un mini « Crunch » pour les petits bleus. Après 3 victoires éclatantes face à leur adversaires dans le Tournoi, les jeunes espoirs du rugby français accueillaient leur éternel meilleur ennemi, l’Angleterre sur la pelouse du stade de la Méditerranée à Béziers, pour un choc au sommet.

Un « Crunch », un match toujours particulier à disputer, les deux équipes commettent des petites erreurs techniques en début de rencontre, conscientes de l’enjeu, on sent ces jeunes impressionnés par l’événement. Rien de mieux qu’une domination en mêlée pour se rassurer, les Bleus obtiennent une pénalité à hauteur de la ligne des 40 mètres anglais, mais l’ouvreur N’tamack connaît son premier échec au pied. La France doit se rassurer et utiliser cette pression pour prendre l’ascendant sur son adversaire comme elle a l’habitude de le faire dans ce Tournoi des 6 nations. N’tamack a réglé la mire et inscrit les trois premiers points de la rencontre après un peu moins de dix minutes de jeu. La mêlée bleue domine, les jeunes du XV de la rose se montrent peu dangereux et pas très inspirés ballon en main, mais leur défense sérieuse et agressive leur permet de pousser les français à la faute. Un premier quart d’heure très équilibré, les deux équipes semblent tendues et rien de mieux qu’un accrochage pour éveiller les esprits, le « Crunch » commence réellement. Les conditions climatiques difficiles contrarient les ambitions offensives des petits Bleus et les empêchent de prendre confiance. À cela s’ajoute la grosse défense des anglais, il est compliqué pour l’équipe de France de franchir mais les Bleus sont patients et sont récompensés de leur efforts grâce à l’indiscipline adverse qui leur permet d’occuper le camp anglais. La France tient bien le ballon dans l’ensemble et montre qu’elle sait défendre aussi. Le match est cadenassé, peu d’envolées dans ce premier acte axé sur le défi physique. Les bleuets ne parviennent pas à imposer leur jeu basé sur la vitesse et semble moins bien installé dans la partie en cette fin de première mi-temps. Une baisse de régime due à la perte de deux de leurs coéquipiers sur blessure, ils sont immédiatement sanctionnés par l’Angleterre qui pour sa première réelle offensive surprend les Bleus et inscrit le premier essai de la rencontre. Un essai qui fait mal au moral des français qui sont menés au score pour la première fois depuis le début de ce Tournoi. Les anglais mènent donc 10 à 3 à la pause. Ils se sont montrés plus réalistes ballon en main dans cette première partie de « Crunch » mais cette équipe de France n’a pas dit son dernier mot. Une première mi-temps bleue dans le jeu mais rose sur le tableau d’affichage.

Dans de très mauvaises conditions climatiques les U20 français ont laissé filer le score à l’anglaise

L’Angleterre utilise l’avantage du vent dès l’entame de la seconde période en
enchaînant les coups de pied de pression pour pousser les Bleus à la faute. Une stratégie payante qui permet aux anglais d’inscrire trois points supplémentaires et de creuser l’écart au score avec désormais dix points d’avance. C’est compliqué pour cette équipe de France qui subit au retour des vestiaires et qui se sépare de son troisième coéquipier depuis le début du match, un « Crunch »qui fait des dégâts dans les rangs français. Le staff doit effectuer une véritable ré-organisation dans sa ligne de trois quarts pour rester compétitif. Les bleuets vont devoir trouver les ressources nécessaires pour inverser la tendance dans cette rencontre face à des anglais bien en place et qui gèrent leur avance au tableau d’affichage. Ce sont les avants français qui montrent la voie et qui enfonce la défense anglaise sur un superbe groupé pénétrant. Les temps de jeu s’enchaînent au près, les Bleus franchissent la ligne mais ça ne donnera rien après avoir consulter l’arbitrage vidéo. Les jeunes du XV de la rose sont tout de même réduit à quatorze sur la pelouse après une succession de fautes, ce qui oblige l’arbitre irlandais de sanctionner les anglais d’un carton jaune. Les bleuets ont trouvé la faille et ont proposé une très bonne séquence de jeu après un début de deuxième période difficile. La France tiens le ballon, occupe le camp adverse et gagne du terrain. Malheureusement les fautes de mains n’ont pas disparu du jeu français, les anglais peuvent respirer mais pas pour longtemps à cause de leur indiscipline. Il ne manque que la précision dans le dernier geste côté bleu pour atterrir dans l’en-but. La France impose petit à petit son rythme et sa vitesse, elle décide de réduire le score en inscrivant trois nouveaux points au pied pour concrétiser son temps fort en supériorité numérique, par l’intermédiaire de leur numéro 10 Romain Ntamack. Les Bleus sont menés 13 à 6 à un quart d’heure de la fin du match. Les jeunes espoirs du rugby français n’ont pas à rougir de leur prestation face aux anglais, ils auront manquer de précision dans les moments décisifs, n’auront pas réussi à concrétiser leur temps forts sur le plan comptable et ont perdu leur sang froid en fin de match. L’équipe de France se voit attribuer deux cartons rouges (Azagoh, Kolingar) sur la même action à cinq minutes de la fin sur un placage dangereux. Soirée qui finit mal pour les petits Bleus qui s’inclinent pour la première fois dans le Tournoi après trois victoires plus que convaincantes. Le « Crunch » est remporté par l’ennemi anglais sur le score de 22 à 6, mais tout n’est pas perdu pour les bleuets qui disent adieu au grand chelem mais pas au tournoi. Il leur faudra l’emporter sur la pelouse du Pays de Galles, malgré les absents, pour remporter ce Tournoi des 6 Nations.
France : 6 (2 pénalités N’tamack 8ème, 64ème)
Angleterre : 22 (1 essai Redpath 36ème : 5 pénalités Hardwick 33ème, 45ème, 71ème, 75ème, 78ème ; 1 transformation Hardwick 37ème)

Ecrit par Bastien Marcou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda