L’UBB prend cinq points à Oyonnax



Publié le 3 octobre 2017 à 13:01

Sports

Les conditions un peu hivernales rencontrées à Oyonnax n’ont pas empêché l’UBB de s’imposer largement mais Oyonnax a joué une mi-temps à quatorze, expliquant le score relativement large.


Deuxième match gagnant en suivant après la belle victoire face à Montpellier, l’objectif était de produire un match à l’extérieur à l’image de ceux effectués à Chaban et le résultat est la. Le résultat est flatteur pour les bordelo-béglais mais la victoire s’est surtout dessinée en seconde mi-temps avec le carton rouge du centre Veau et si le carton répond aux consignes reçus par les arbitres qui a privé l’USO d’un joueur pendant la seconde mi-temps, comme ils étaient deux sur l’action de plaquage sur Tauleigne le sort est tombé sur le centre. Jusqu’à cet instant l’USO n’était pas décrochée car l’Union ne mener que 13 à 9 à la mi-temps et même si on sentait le pack bordelo-béglais plus incisif, l’affaire n’était pas pour autant dans la poche. C’est en seconde mi-temps que l’Union a construit sa victoire avec la domination des avants qui s’était faite sentir dès les premières minutes avec cet essai de pénalité de la onzième minute mais durant toute cette première mi-temps l’USO avait su tenir la barre face à une équipe entreprenante. Pour la plupart des joueurs c’était une première d’aller gagner à Oyonnax car aussi bien dans les joutes de ProD2 que dans les joutes du Top 14, l’Union n’avait jamais gagné à Oyonnax, pour Jacques Brunel le problème se posait différemment n’ayant jamais eu l’occasion d’affronter Oyonnax sur son terrain.

Pour le manager l’équation était simple Oyonnax avait besoin de points et l’Union se devait de montrer quelque chose à l’extérieur, donc il fallait à tout prix être bon sur les bases et c’est ce qu’il s’est passé avec une conquête de qualité, la mêlée a pesé sur la partie "et après on a su trouver les repères qu’on a depuis quelques temps sur les lancements de jeu... on a mis en place tout ce qu’il fallait pour une victoire, que l’on ne pensait pas aussi large". Pour Jacques Brunel, il faudra mettre en place pour le prochain match qui s’annonce très difficile, ce que l’équipe a mis en place sur les matchs contre Montpellier et Oyonnax car il s’agit d’affronter Toulon au Matmut Atlantique. Toulon qui revient bien avec le cadurcien Galthié à la direction en affichant des ambitions plus hautes que celles formulées par l’Union en faisant rentrer La Rochelle dans le rang ce dernier dimanche. Pour Jacques Brunel, Fabien Galthié est un très, très bon entraîneur et ça va être difficile de gagner car il pense que Galthié cherche à mettre en place à Toulon un rugby de niveau international. Les deux hommes se connaissent bien l’un ayant eu l’autre sous ses ordres. Jacques Brunel a précisé qu’il avait compris très tôt qu’il serait un jour entraîneur, surtout dès qu’il l’a vu évoluer dans le Quinze de France.

La question qui se pose maintenant c’est de savoir si Tauleigne sera apte à jouer après le choc subit à Oyonnax qui est considéré comme commotion car c’est une pièce maîtresse du système. Même s’il n’a joué qu’une mi-temps il est dans l’équipe de la semaine du journal l’équipe en compagnie de Pélissié et de Taofifenua. Pour les autres pas de soucis et Dubié pourrait revenir si les tests du début de semaine s’avèrent correct. En ce qui concerne les internationaux, ils vont de mieux en mieux comme l’a montré Goujon à la touche et Serin à la mêlée quand il est rentré, accélérant le jeu en toutes occasions. Pour le manager une équipe est forte quand elle arrive à se dégager de la pression rapidement sans fausses notes et qu’elle s’évite de subir pour revenir sans cesse chez l’adversaire. Pour ce match contre Toulon la crainte de Jacques Brunel est que le Matmut Atlantique sonne un peu creux car 23.000 à Chaban c’est autre chose que le même chiffre dans cette nouvelle enceinte, car pour que l’ambiance soit bonne il faut 30.000 spectateurs et il n’est pas certain que Toulon ait cette force d’attractivité. Alors venez nombreux samedi au Matmut Atlantique.
US Oyonnax : 9 ( 3 pénalités Botica 3ème, 40ème, Battye 16ème)
Union Bordeaux Bèglers : 39 (5 essais pénalité 11ème, Pélissié 51ème, Cazeaux 55ème, Houston 67ème, Barraque 76ème ; 2 pénalités Hickey 30ème, 38ème ; 4 transformations Hickey 12ème, 56ème, 68ème, 77ème)


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Castres s’impose à Chaban sans (...)

| le 19 février 2018
Monsieur Trainini n’a pas eu le courage de faire de la peine à Castres en refusant d’accorder l’essai à Lamothe qui s’est pourtant écroulé balle en main dans l’en but (...)

Les supporters sont en vacances mais c’est la reprise pour l’UBB

17 février 10:32

Bordeaux doit vite digérer son échec en Challenge Européen

23 janvier 13:53

L’UBB à un match d’ajouter une ligne à son histoire

19 janvier 19:08

Mission accomplie pour Bordeaux qui l’emporte avec le bonus offensif

14 janvier 13:51

Le Challenge Européen est de retour à Chaban Delmas

12 janvier 23:13

Etablissement le plus consulté

localisation de l'annonce
Lire +
Derniers établissements
localisation de l'annonce
Lire +
Vous aussi améliorez votre visibilité sur Bordeaux et la Gironde !

RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
  Meuble TV chinois incrusté
Premium
Lire +
Dernières Annonces
O21, et si on imaginait votre futur ?
localisation de l'annonce Cenon Autres
Lire +
STAGES d'écriture scénaristique
localisation de l'annonce Saint-Émilion Autres
Lire +
We ludique - anniversaire des nomades du jeu
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
SALON DU DISQUE DE BORDEAUX
localisation de l'annonce Bordeaux DVD & CD
Lire +
SALON DU LIVRE ANCIEN
localisation de l'annonce Bordeaux Livres
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement


Nous suivre