Le Cimetière de la Chartreuse ...



Publié le 30 juin 2017 à 14:13

Culture

Alors que depuis l’Ancien Régime les Bordelais étaient attachés à leurs cimetières paroissiaux, le cimetière de la Chartreuse fut ouvert pendant la période très agitée de la Révolution.


Le tracé de la ville idéale.

C’est le long de l’allée des Peupliers aujourd’hui allée de la Grande Croix que fut enterrée la première personnalité, le préfet Charles Delacroix ( père du célèbre peintre). Ses obsèques grandioses vont "lancer" le nouveau cimetière, bâti selon le traditionnel tracé orthogonal de la ville idéale.

A Paris c’est le transfert en 1817 des cendres de Molière et de Lafontaine qui vont faire la promotion du cimetière du Père-Lachaise ...
Cimetière de la Chartreuse

Stendhal ...

Quand Stendhal séjourna à Bordeaux il fut très impressionné par l’environnement du cimetière de la Chartreuse : " Il y a de magnifiques platanes de 40 à 50 pieds de haut formant de belles enceintes carrées fort mélancoliques".

Tombeaux et mausolées

Dès le début du XIX ème siècle, mausolées, sarcophages, stèles, puis chapelles vont être édifiés en grand nombre. La pierre et le granit vont gagner les allées, leur faisant perdre progressivement leur parure arborée.
Cimetière de la Chartreuse

Flaubert ...

Aux lignes sobres et pures de la période néoclassique succèdent des édicules où la glorification du défunt glisse souvent vers des exagérations luxueuses souvent déplacées. Dans ses écrits et notes, Flaubert égratigne avec un humour grinçant ce curieux paysage funéraire :

" Le cimetière de Bordeaux où les tombes sont, je crois, plus bêtes que les vivants trépassés qu’elles renferment ..." Et de poursuivre : "La vanité ici a eu recours à la bêtise qui l’a bien secondée. Des pyramides de granit sont entassées sur des épiciers, des sarcophages de marbre sur des armateurs."

Auguste Bordes dans son ouvrage à propos des Monuments de Bordeaux, parle à propos de la Chartreuse, de cirque funéraire et de composition bizarre dont la forme est déréglée.

Nous sommes en effet très loin de la sobriété des cimetières anglo-saxons.

(Source : 101 symboles qui racontent Bordeaux).


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le visage au centre de l’exposition

| le 21 janvier 2018
Du 16 janvier au 17 février 2018, Luc Detot présente l’exposition "Figura". Situé au Pôle culturel et sportif du Bois fleuri à Lormont, l’artiste parisien revient sur ces derniers tableaux qui ont comme (...)

Retour sur l’histoire des bateaux à vapeur bordelais par Michel Colle

27 décembre 2017 23:27

Norbert Fradin en vedette de l’inauguration d’Histoire de la Marine Bordelaise

11 décembre 2017 19:41

Un conserveur poète bordelais : Paul Dandicolle

10 décembre 2017 10:21

1870-71 Bordeaux, capitale tragique de la France, la République est proclamée …

8 décembre 2017 11:20

"L’Histoire de la Marine Bordelaise" revisitée à l’Espace Mably du 4 décembre 2017 au 7 janvier 2018

6 décembre 2017 06:49
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
  Table avec quatre tabourets
Premium
Lire +
Dernières Annonces
SALON DU DISQUE DE BORDEAUX
localisation de l'annonce Bordeaux DVD & CD
Lire +
SALON DU LIVRE ANCIEN
localisation de l'annonce Bordeaux Livres
Lire +
CONCERT DE SOLIDARITÉ POUR LES BLESSÉS DE GUERRE
localisation de l'annonce Mérignac Concert et Spectacle
Lire +
exposition en trio
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Martine PINSOLLE
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement