Hossegor

Le QuikSilver Pro (H) et le Roxy Pro (F) ont débuté mardi à Hossegor

Ces deux compétitions de la ligue mondiale sont nommés CT ( Championship tour) et regroupent les meilleurs mondiaux au nombre de 34 chez les hommes et 17 chez les femmes.

Les épreuves de la CT comportent plusieurs étapes sur les plus beaux spots de la planète surf ( HawaÏ, Fidji, Tahiti...) à l’issue desquelles sont décernées les couronnes mondiales. Le Pro France est la 9° étape (sur 11 au total) chez les hommes et la 9° également chez les filles qui en comporte 10. Autant dire que, si proche du but, le classement de la compétition française sera capital dans les deux catégories pour déterminer les champions de l’année. La compétition se déroule du 4 au 15 octobre sur les plage des "culs nus" à Hossegor.

Hossegor

Lors des deux premières journées de mardi et mercredi il y aura eu très peu de surf la faute à des conditions de vagues et météo peu propices au grand spectacle. C’est donc vers la fin de semaine que les choses sérieuses devraient vraiment débuter.
Mardi pour le lancement de la compétition deux séries seulement ont été disputées et compte tenu de ces mauvaises conditions Kelly Slater (11 fois champion du monde et 5° mondial actuel ) a été battu par le jeune Kaenu Ansing (HAW) et Joel Parkinson (AUS) par Nat Young (USA) . Les voila bon pour passer par les repêchages ! Dès lors la direction de la compétition préférait arrêter l’épreuve qui devenait une véritable loterie.

Kelly Slatter part à la vague

Chez les hommes John John Florence (1° mondial) et Gabriel Médina (2°) toujours en vue en France seront les favoris mais l’australien Wilkinson (3°) où le sud-africain Smith (4°) seront de sérieux prétendants pour s’imposer non seulement dans les landes mais aussi pour se parer de la couronne mondiale car très peu de points séparent ces quatre là au classement général.

Kaenu Ansing

Les Français seront représentés par Michel Bourez qui nous vient de Polynésie (13° mondial) et Jérémy Flores (31° mondial) plutôt adepte des tubes de Tahiti mais aussi ceux d’Hossegor quand les conditions s’y prêtent. Enfin Joan Duru aura le statut d’invité en tant que local mais son classement de 3° en série inférieure (dénommée QS pour qualifying series) pourrait lui permettre d’intégrer le gratin mondial prochainement.

Johanne Defay

Côté féminin une française peut briguer le titre à Hossegor cette année. En effet Johanne Defay vainqueur aux Fidji pointe son nez en 5° position au classement mondial. Elle aura fort à faire pour dominer Tyler Wright l’australienne en tête du classement où encore Courtney Conlogue des USA (2° mondiale) mais sa confiance née de sa régularité à ce niveau peut lui permettre de rêver au titre au Roxy Pro France.

Ecrit par Daniel Vaquero


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.