Boxers de Bordeaux

Les Boxers entament leur saison de Synerglace Ligue Magnus à Lyon

Après une campagne de préparation où les Boxers ont trébuché face à Angers par deux fois et une belle victoire dans l’Hormadi Summer Cup c’est sur la glace de Charlemagne que les hockeyeurs bordelais iront ouvrir la saison.

La saison va débuter avec un solde négatif pour les Boxers de Bordeaux qui affiche la dernière place du championnat avec moins neuf avant que ce dernier ne commence. Ceci est le résultat des démêlés du club avec le gendarme financier qui a pénalisé le déséquilibre budgétaire dont a fait preuve les Boxers mais avec à leur décharge une saison difficile où il a fallu faire face à de nombreuses blessures, donc de nombreux remplacements avec le joker médical qui doit être un joueur formé localement sauf pour le gardien de but. Même si un moment l’avenir a semblé incertain les joueurs ne se sont pas trop pris la tête et il semble que ce repêchage avec pénalité de neuf points a plus soudé le groupe qu’il ne l’a perturbé. Une fois la sanction tombée ils se sont senti investi d’une mission, ou plutôt face à un challenge pour aller chercher les play-off avec un passif de neuf points, comme le précise Maxime Moisand "le championnat c’est 132 points alors 9 de plus ou de moins cela ne change pas vraiment grand chose"

Maxime Moisand

Pour le coach Philippe Bozon il s’exprime en ces termes "j’ai un bon groupe avec des joueurs motivés et qui s’entendent bien, le groupe vit bien dans la bonne humeur et la solidarité", donc il n’est pas spécialement inquiet mais il reconnait que tous les clubs se sont équipés et que la ligue Magnus est de plus en plus relevée. Des clubs comme Grenoble qui ont sérieusement cassé la tirelire et Rouen qui est en ligue Magnus depuis vingt ans sont les épouvantails de ce championnat qui du fait de la progression générale du hockey en France rendent ce championnat toujours de plus en plus attractif pour le public. François Paquin présent dans les rangs bordelais depuis 2010 témoigne de l’évolution de plus en plus professionnel du club après son séjour en division 1, puis en Ligue Magnus ou "chaque année on veut faire mieux que la saison précédente et cette année on n’a pas d’objectif précis". S’il est bien en France car sa fille est française il n’a pas pourtant prévu de demander sa naturalisation après toutes ces années passées à Bordeaux et il se sent bien en Canadien.

Tanner Glass

Parmi les nouvelles recrues il y en a un qui n’avait jamais joué en senior en France et c’est Hugo Gallet car bien qu’international français en U18 et en U20, il a évolué en NAHL et il arrive en droite ligne de la SM Lilga (Finlande). Depuis Amiens il a fait toute sa formation à l’étranger et il est plutôt heureux de se retrouver en France à Bordeaux. Il y a aussi dans les nouveaux qui arrivent, un joueur de Grenoble en la personne d’Haziz Baazi, habitué de l’équipe de France depuis les U18, qui parait heureux de retrouver son coach de l’équipe de France, ce dernier ayant précisé qu’il n’y aura aucun favoritisme pour les joueurs bordelais. La vedette de cette équipe sera sans conteste Tanner Glass qui ayant gagné des millions de dollars en NHL souhaitait énormément venir à Bordeaux, un peu aidé en cela par le désir de son épouse car il va pouvoir profiter de sa famille en passant à plus de cent matchs par an avec des déplacements de plusieurs milliers de kilomètres à 44 dans l’hexagone beaucoup moins vaste. Malgré tout Philippe Bozon l’a informé que les arbitres français était moins tolérants sur l’engagement que les arbitres US.

Lions de Lyon vs Boxers de Bordeaux
Vendredi 14 Septembre 2018 à 20 h
Patinoire Charlemagne Lyon

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda