Les Drones : Des OVNIS de la musique sur C8

Steve, Kevin, Flo et Fab forment « Les Drones », un groupe bordelais qui grandit discrètement depuis 2 ans et qui s’apprête à passer un cap. Après un passage express à « La France à un Incroyable Talent » sur M6, ils seront mis en avant, ce soir, par Jean-Luc Lemoine sur C8 dans son émission « Ici c’est Lemoine »..

Ils ont longtemps fui l’étiquette de boy band qui leur colle à la peau, mais aujourd’hui ils assument ce statut que M6 leur a quasiment imposé. Ils racontent leur histoire à Bordeaux Gazette
Bordeaux Gazette : "Comment vous êtes-vous rencontrés ?"
Drones : "C’est Fab qui est à l’origine du groupe, il connaissait du monde dans le milieu de la musique à Bordeaux. Nous étions tous chanteur chacun dans notre coin, il nous a rassemblé et c’est avec plaisir qu’on ne forme plus qu’un."
BG : "C’est quoi être un boy band aujourd’hui en France ?"
D : "C’est compliqué d’être un boy band en France. Les français ont l’image des 2Be3 et ça n’a pas changé dans leurs têtes. Ce sont les maisons de disques qui ont créé cet effet de mode dans les années 90 et il y avait des règles : il fallait avoir la chemise ouverte, savoir faire le show… et nous on n’est pas ça, on est des chanteurs. Ce qui nous plait c’est de créer les chansons et de voir le visage du public changer quand on monte sur scène. Mais on n’a pas la prétention de vouloir relancer la mode des boys bands, nous ce qu’on fait, ça peut plaire."
BG : "A quoi ressemble votre public ?"
D : "On touche un public très large, on a chanté devant tout genre de public et ça plait à différent degrés mais en général ça marche bien. On a beaucoup de retour positif parmi les plus jeunes qui sont souvent plus admiratifs que les autres."
BG : "Quelles sont vos influences musicales ?"
D : "Elles sont très variétés… et très variés aussi ; on écoute aussi bien du Mylène Farmer que du Jean-Jacques Debout en passant par Jane. Mais on est aussi branché culture asiatique (K-pop) ou encore hip-hop américain. Pit Dirty, Vanessa Paradis, Mickael Jackson, Alain Souchon ou Serge Gainsbourg font partie de nos artistes favoris. Même si on est loin de faire du Pit Dirty ou du Jean-Jacques Debout, on fait notre propre recette et il faut que le rendu final nous plaise à tous les 4, c’est ce qui compte."
BG : "Qu’est-ce que vous a apporté votre passage à la France à un incroyable talent ?
D : "Le passage a été très court, il nous a apporté un peu de visibilité mais rien de dingue à ce niveau. En revanche, ce fut vraiment bénéfique pour les contacts vis-à-vis de gens actifs dans le domaine de la musique en France. On savait qu’on se ferait buzzer rapidement, on n’a pas la prétention d’avoir « un incroyable talent ». C’est la prod de l’émission qui est venue nous chercher, ils ont vraiment insisté pour qu’on vienne et au bout de la 6ème relance on a fini par accepter. On a longuement hésité de peur de se ridiculiser et puis on s’est dit « tant pis, ça fera une expérience, on verra ». Et puis finalement ils ont faussé le montage en donnant une fausse image de nous et en alimentant le cliché de boy band autour de notre groupe. Mais on n’est pas rancuniers, ce n’était pas trop méchant non plus."

BG : "Et comment avez-vous atterri dans l’émission de Jean-Luc Lemoine, « Ici c’est Lemoine » ?"
D : "La production nous a contacté pour nous mettre un peu plus en avant par le biais de cette émission, ils nous avaient trouvé plutôt sympa pendant la journée de tournage pour M6. On va passer dans la chronique « coup de boost » qui vise à faire connaitre des artistes qui n’ont pas beaucoup de vues sur Youtube, et c’est notre cas. On a réalisé un clip/sketch réalisé par Cartman et avec la participation de Jean-Luc Lemoine. On est vraiment content du rendu final."
BG : "Est-ce que vous pouvez vivre de votre musique ?"
D : "On a eu déjà quelques cachets, malheureusement ce n’est pas suffisant pour vivre, mais c’est l’objectif. Pour l’instant on a tous un boulot à côté, Drones c’est notre passion, c’est une échappatoire."
BG : "C’est quoi l’avenir pour votre groupe ?"
D : "On continu d’écrire des musiques, pour nous et pour des festivals cet été. On a assez de titres pour faire un album, quelques-uns sont déjà en ligne sur les plateformes de téléchargement légal et sur Youtube. On attend de nombreux retour positif de notre passage sur C8, à suivre…"

Facebook : https://www.facebook.com/lesdronesmusic/
Youtube : https://www.youtube.com/channel/UC6QJYvR_Lh0trPUhZEtOnYw

Ecrit par Arthur Lahaye


Article précédent
Plus que des cruches

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda