Mérignac

Les Nuits de l’Alligator au Krakatoa

C’est le 8 février qu’aura lieu une soirée mémorable au Krakatoa qui va accueillir 2 groupes Français et un groupe Américain, mais mieux, si on vous dit « king biscuit » (blues déglingué) , Théo Lawrence & the Hearts (rock blues) , et pour finir « Luke Winslow King » (l’enfant prodige annoncé du delta blues rock) , ça ne peut que mettre l’eau à la bouche .

Luke Winslow King
Son nom commence à circuler comme celui d’un homme dont le couronnement est imminent : Luke Winslow King, guitariste (option dobro en métal) et chanteur basé à la Nouvelle-Orléans, incarne l’esprit de la ville où naquit la musique américaine. Du blues, du jazz, des chansons folk : des racines, et toujours en floraison.

Théo Lawrence & The Hearts
Theo Lawrence n’a pas seulement la gueule et l’allure d’un rocker de classe internationale : il a aussi la musique qui va avec. Ancrées dans les musiques américaines les plus sexy, de la soul au rock’n’roll, les chansons du french lover évoquent les Black Keys, les Stones ou le meilleur d’Hanni El Khatib. La classe internationale, répétons-le.

King Biscuit
Depuis le Delta de la Seine, (la Haute-Normandie quoi), le musicien Sylvain Choinier s’est mis à rêver du Mississippi et de ses musiques. King Biscuit est un de ses projets, duo bluesy modulable (guitare-violon/guitare-batterie), dont le passage aux Nuits de l’Alligator l’an dernier a laissé des traces, et surtout l’envie de recommencer.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda