Les présidents de 1870 à nos jours par Raphaël Piastra



Publié le 12 février 2017 à 19:03

Culture

L’élection du 25ème président de la République se profile à l’horizon avec un premier tour dans moins de 70 jours et un rappel sur les hommes qui ont eu en main les destinées de la France est tout à fait bienvenu.


En fait avant 1870 difficile de parler de président de la République entre la première de 1792 et 1804 dans la tourmente révolutionnaire, le consulat, puis l’éphémère deuxième de 1848 à 1851 présidée par Louis Napoléon Bonaparte, la République Parlementaire est officiellement née le 4 septembre 1870. Elle a été institutionnalisée par les lois de 1875.

Le plus petit par la taille mais sûrement le plus actif des Présidents a été le premier Adolphe Thiers qui par son activisme par rapport à l’Assemblée a conduit celle-ci à réagir pour limiter les pouvoirs des présidents, ce qui va conduire au temps des Présidents maîtres des cérémonies, période qui recouvre la Deuxième et Troisième République qui ne comptera en fait que deux Présidents, Vincent Auriol et René Coty après la deuxième guerre mondiale (1947/ 1958).

Ainsi on c’est sous Mac-Mahon que vont se passer les choses importantes car ce sont les trois lois constitutionnelles des 24, 25 février et 16 juillet 1875 qui vont fonder la République et tout au long des pages on égrène les différents Présidents avec à chaque fois un petit paragraphe intitulé la petite histoire où on apprend que Paul Doumer a été assassiné par Gorguloff qui a payé de sa vie sur l’échafaud cet acte insensé. On apprend aussi que Paul Doumer était fils d’ouvrier et qu’il avait les origines les plus modestes de tous les Présidents de la République Française. Albert Lebrun, plus jeune député français de l’époque était à la fois major de Polytechnique puis de l’Ecole des Mines, alors que Giscard d’Estaing est polytechnicien et énarque sans apparemment être aussi « capé » qu’Albert Lebrun.

Le second volet de l’ouvrage est consacré aux huit présidents de la Cinquième République avec bien sûr un paragraphe important sur le fondateur de cette Cinquième République dans laquelle nous vivons alors que certains pour ne pas dire, beaucoup appellent de leurs vœux une Sixième République. François Mitterrand se plaisait à dire :« Les français usent les Constitutions ». On n’en est pas là et les huit derniers titulaires de la charge suprême sont passés en revue de la page 103 à la page 182 avec les successeurs de Charles de Gaulle rangés à part, décrit avec cet art consommé de la synthèse qui caractérise l’auteur, rien que l’essentiel et pas de superflu mais chaque fois la petite histoire qui en dit long sur le personnage dans la description de ce qu’il a été comme Président.

Pour Charles de Gaulle : « A la plus discrète des premières dame de France, il dédicacera ainsi le dernier volume de ses mémoires : « Pour vous Yvonne sans qui rien ne se serait fait » ». En ce qui concerne François Mitterrand, ce dernier bénéficie aussi d’un traitement un peu à part car ce sont deux septennats que ce dernier a assuré soit un record absolu de 14 ans pour celui qui était entré en politique en 1942 ce qui lui donne une carrière politique de 54 ans. A la fin de l’ouvrage, après Nicolas Sarkozy il parle de François Hollande, mais l’histoire s’écrit maintenant au jour le jour. Elle est à rebondissements alors que le chef de l’État assure pour l’instant une fin de mandat bien silencieuse.

Un petit livre parlant de ces présidents qui peut se lire comme un roman policier mais à conserver comme ouvrage de référence facile à consulter. Actuel et à ne pas manquer.

Les Présidents de 1870 à nos jours
Raphaël Piastra
Eyrolles Pratique (Histoire)
10 €
ISBN : 978 2 212 56611 6


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Pierre Molinier, du scandale au (...)

| le 26 mai 2017
Natif de la région agenaise, en 1900, Pierre Molinier fut très actif au moment de la création des « Indépendants bordelais ». Impliqué dans l’organisation et les accrochages, il exposa une vingtaine (...)

A lire et à méditer …. Les « pathologies politiques françaises » par Alain Duhamel.

8 octobre 2016 18:47

« Malaise dans la démocratie » … de Jean-Pierre Le Goff

18 mars 2016 18:38

Sagesse de Confucius ….

26 février 2016 14:40

« Clairières dans la Ville » : Michel Suffran et Jacques Guibillon ….

27 décembre 2015 11:31

« Le Monde d’hier », Stefan Zweig. ... Le tragique suicide de l’Europe

2 décembre 2015 11:29
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Recherche Commercial indépendant en publicité
localisation de l'annonce Bordeaux Offres d'emploi
Lire +
Av Dacia Logan 2 Mcv
localisation de l'annonce Bordeaux Voiture
Lire +
Fête du Vélo
localisation de l'annonce Bordeaux Autres
Lire +
Table avec quatre tabourets
localisation de l'annonce Ameublement
Lire +
Meuble TV chinois incrusté
localisation de l'annonce Bordeaux Ameublement
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement