Bordeaux

Les voeux d’Alain Juppé à la Presse

Pour une fois, il a un peu dérogé à son habitude de "Reparlons de Bordeaux et de sa Métropole" pour glisser qu’il abandonnait la présidence des Républicains pour la Gironde, ce qu’a regretté Virginie Calmels de son côté.

Habituellement concentré sur les grands projets de la ville et de sa métropole pour ses voeux, c’est au cours du jeu des questions réponses qu’Alain Juppé a lâché l’information politique de la journée sans pour autant prétendre regarder vers quelque horizon que ce soit autre que celui qui le préoccupe, sa liberté et celui des élections européennes. Même s’il considère que l’Europe doit être refondée il n’est pas dans les considérations eurosceptiques de Laurent Wauquiez et on sent bien que cette ligne de fracture européenne va animer le débat des mois à venir. Pour en revenir au local, c’est un fait divers récent, l’agression de Bernard Magrez dans sa demeure qui a incité Alain Juppé de donner ses orientations dans le domaine de la sécurité qu’il souhaite forte et de la vidéosurveillance qu’il compte bien renforcer pour la ville avec aussi des renforts de police dédiés à la sécurité urbaine. Il a surtout fait le point sur l’ensemble des chantiers ouverts dans la Métropole avec l’inauguration prochaine de l’Arena de Floirac qui recevra son premier spectacle le 24 Janvier avec Dépêche Mode et Charles Aznavour dès le 27, libérant ainsi l’activité de la patinoire vers sa destination première du patinage et de la pratique du Hockey sur Glace, cette dernière se réservant d’élaborer des "Oneshot" à l’occasion. Le maire Président de la Métropole en est venu à énumérer les projets qui seront finalisés en 2018 avec particulièrement le projet privé de Musée de la Mer et de la Marine de Norbert Fradin qui devrait ouvrir ses portes, en juin de cette année.

Il a rappelé que la tenue des travaux du pont Simone Veil qui va établir une nouvelle jonction entre rive droite et rive gauche en rapprochant l’Arena du centre ville va focaliser les regards dans les années à venir. il a rappelé la réouverture d’ici la fin de l’années de la salle des Fêtes du Grand Parc avec le retour à la vocation du spectacle mais aussi avec une place aux activités de quartier, quartier en cours de rénovation. Un autre chantier sera clôturé, celui du Muséum d’Histoire Naturelle qui pourra mettre en valeur ses collections dans un Musée totalement rénové d’une part et des espaces nouveaux en sous sol. Ce dernier devrait ouvrir à l’automne. Il a aussi évoqué l’ouverture de la MECA ( Pole Régional de la Culture et de l’Economie Créative), prévue pour la fin de l’année dans ce nouveau quartier en pleine mutation du quai de Paludate qui prend forme petit à petit avec la rénovation des bâtiments liés à la rénovation et aux constructions d’Euratlantique. Il a évoqué le réseau de chaleur rive droite qui s’étendrait sur 39 kilomètres avec l’objectif Métropole Energie positive 2050. Pour les déplacement une zone de circulation restreinte est à l’étude et pour l’instant c’est 10.000 vélos par jour qui empruntent le Pont de pierre. Il n’a pas non plus oublié de rappeler que 2018 sera le vingtième anniversaire de Bordeaux Fête le vin avec la Tall Ship Regatta. Face aux journalistes, dans le jardin de la mairie il est revenu sur différents sujets et à un journaliste qui lui suggérait : "prenez de la hauteur", il a rétorqué : arrêtez de me faire prendre de la hauteur, car je ne sais pas où je vais finir !"

Ecrit par Bernard Lamarque