LGV N-1 à la Cité du Vin



Publié le 23 septembre 2016 à 14:10

Actualité

Un colloque a réuni la semaine passée les grands élus de la Métropole et de la région Nouvelle Aquitaine autour de l’interrogation « Quelles opportunités pour les entreprises ? » avec l’arrivée de la Grande Vitesse.


Lors de ce colloque animé par Jean-Bernard Gilles, le constat a été fait qu’en soi la LGV n’apporte que des emplois à la marge et que seul une stratégie d’accompagnement de cette arrivée est porteuse d’espoirs de développement à l’échelle des objectifs de la Métropole. Virginie Calmels qui a ouvert ce colloque en lieu et place d’Alain Juppé retenu par ailleurs a fait état d’un objectif de la création de 100.000 emplois d’ici 2030 et elle a admis que ce n’est pas le solde net de 5.000 emplois créés en 2015 qui sera suffisant et il faudrait être dans la fourchette 6 à 7.000 voire un peu mieux pour atteindre l’objectif ambitieux qui est formulé. Pour accompagner cette arrivée de la LGV, seul un projet collectif peut mener à bien la réussite d’une telle entreprise et c’est ainsi qu’une convention Métropole CCI a été élaborée pour mettre en place le dynamisme souhaité autour de ce gain d’une heure entre la Métropole bordelaise et Paris. Maintenant il va falloir rendre les choses plus attractives pour favoriser l’implantation voire le transfert d’entreprises. La Métropole a des atouts avec ses filières de pointe de l’aérospatiale, de la photonique, du numérique mais aussi de la filière nautique qu’elle soit orientée nautisme ou alors tourisme avec les nombreux bateaux amarrés dans le port et bien entendu le vin dont ce colloque se tenait dans le navire amiral de la « flotte » viticole à savoir la cité du vin.Le temps de trajet offert de centre ville à centre ville sera de 2 h 07 que l’on arrondi volontiers à deux heures, trajet effectué dans de nouvelles rames TGV Euroduplex connectées qui portent le nom d’Océane avec de nombreux aménagements pour rendre le voyage encore plus confortable. Dans le langage SNCF il y aura 33,5 aller et retour entre Bordeaux et Paris soit 33 dans un sens et 34 dans l’autre avec une offre Ouigo et des horaires connectés avec les trains du quotidien que sont les TER.

Guillaume Pépy et Pascal Personne ou le ferroviaire et l’aérien font bon ménage

Durant cette journée différents intervenants dont Guillaume Pépy qui a détaillé l’offre LGV, ont posé leur regard sur cette liaison rapide qui va changer les perspectives économiques bordelaise et Stéphan Defay a fait le point sur l’évolution du projet Euratlantique qui s’étend sur les trois commune de Bordeaux, Bègles et Floirac qui évolue de manière favorable. Christophe Duprat, vice-président de Bordeaux Métropole chargé des transports a évoqué les évolutions et les projets de déplacement urbains dans le cadre du développement de la fréquentation ferroviaire et de la fréquentation aéroportuaire qui a su prendre le virage de l’arrivée de la LGV en développant le low cost grâce à l’action de Pascal Personne. Henri Chabert, initiateur de la Fête des Lumières, ancien adjoint à la mairie de Lyon est venu rendre compte de l’apport de l’arrivée de la LGV sur Lyon avec la création du nouveau quartier de La Part Dieu ou une stratégie d’aménagement strictement contrôlée a été menée a bien comme cela est souhaité à Bordeaux en liaison avec A’urba. En echo aux propos d’Henri Chabert Stéphane Delaux a mis en avant tout ce que la LGV peut amener aussi bien au tourisme local qu’au tourisme girondin qui du reste compte bien mettre à profit ce temps de trajet écourté pour attirer le touriste parisien souvent friand d’animations de qualité. Pour faire le bilan de cette journée une table ronde animée par Jean-Bernard Gilles a réuni Jacques Mangon, vice Président de Bordeaux Métropole, chargé de l’Urbanisme, Guillaume Pépy, président de directoire SNCF, Pierre Dartout, préfet de la région Nouvelle Aquitaine, Alain Rousset, Président de la Région Nouvelle Aquitaine qui n’a pas manqué de souligner qu’une LGV Jusqu’à la frontière espagnole serait l’épine dorsale de la nouvelle région et facteur de son développement et Virginie Calmels qui avait ouvert la journée. (photo d’ouverture)


Bernard Lamarque


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Quai des Marques Bordeaux surf (...)

| le 13 août 2017
Quai des Marques Bordeaux (un ensemble immobilier d’Affine) a enregistré au cours de la première semaine des soldes une croissance de 23 % du chiffre d’affaires de ses commerçants par rapport à la (...)

Dernier acte pour le bouchon ferroviaire de Bordeaux

6 mai 2016 06:14

Paris Bordeaux en 2 h 04 inauguré

1er juillet 19:48

Bus, Mandron-La Course, des riverains de plus en plus excédés par les nuisances !!!

23 juin 11:19

Le marché des vins et spiritueux : en France et dans le monde

17 juin 14:03

Inauguration d’Emmaüs Connect Bordeaux

10 juin 07:03
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Alvy Zamé s’invite sur la scène bordelaise
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Le VOCAL TOUR 2017 donne le tempo à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Recherche Commercial indépendant en publicité
localisation de l'annonce Bordeaux Offres d'emploi
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement