« Mon beau sapin, roi des forêts… » Mais que deviens tu après les fêtes ?



Publié le 4 février 2017 à 17:26

Eco-Actu

Abandonnés… alors que l’Agglomération de Bordeaux a mis en place de nombreux sites de collecte dans la ville, délimités par des barrières ou équipés de bennes containers. De nombreux sapins se sont vus abandonnés dans nos rues. Ces lieux de collectes accueillent pourtant encore jusqu’à ce vendredi 3 février vos arbres de Noël naturels. Vous pouvez aussi les déposer en déchèterie comme tous vos végétaux. Mais la vie de ces sapins ne s’arrête pas là, nous avons suivi leur devenir. Et si votre sapin de Noël vous permettait d’apprécier un grand cru de Bordeaux


D’abord la collecte des sapins...

Les guirlandes et autres décorations ont retrouvé leurs boites. Monsieur Sapin doit disparaitre de notre quotidien. Plastique, il retrouvera lui aussi sa boite. Avec ses racines et son pot, certaines enseignes le récupèrent pour le replanter ou dans votre jardin, il trouvera sa place en attendant Noël prochain. Naturel mais coupé, Mr Sapin va dépérir et finira par mourir, la perte de ses aiguilles en étant le premier signe.

Mr Sapin naturel ne peut terminer dans les ordures ménagères. Trop gros, il serait d’autant plus dommage qu’il ne trouve pas un avenir, qu’il ne soit pas réellement recyclé.

Nous allons donc suivre Mr Sapin dans les rues de Bordeaux..

Stocké dans une aire délimitée par des barrières, Mr Sapin rejoint ses congénères en attente du ramassage par les agents municipaux. Chacun a pu y déposer son compagnon de Noël mais même après le 3 février, Mr Sapin sera toujours le bienvenu dans les déchèteries de la Métropole. N’oubliez pas comme pour tous vos déchets verts que seule la matière organique sera recyclée. Évitez tous les plastiques même si ceux-ci sont indiqués compostable. Ils ne se décomposent pas à la même vitesse que la matière organique et gêneront le processus de compostage ou de broyage qui suivra.
Photo Quartier Bordeaux Caudéran
Cette année la Métropole fait l’essai d’un broyage de ses sapins afin de produire un paillage pour les massifs d’arbustes. Attention à l’usage de ce paillage, les services techniques gèrent très bien ce type de produit en plaçant une sous couche stabilisée faute de quoi l’acidité apportée par les résineux pourrait être néfaste. Ce paillage ou mulch est donc à déconseiller chez les particuliers qui n’en géreraient pas la complexité. Économie pour la municipalité qui aura ainsi moins de paillage à acheter cette année. Le paillage est d’autant plus important qu’il apporte énormément d’avantages dans les cultures d’agréments comme celui de l’embellissement de notre Métropole. « Ce paillage permettra d’empêcher la pousse des mauvaises herbes et de limiter les arrosages. Il apportera également de la matière organique dans le sol ». C’est ainsi que les Mairies de Quartier nous ont présenté cette action. Empêcher la pousse des mauvaises herbes et ainsi éviter le désherbage chimique (interdit pour les municipalités depuis le 1er janvier 2017). Limiter les arrosages car le paillage permet de maintenir l’humidité des sol mais permet aussi d’absorber l’eau en évitant le phénomène de battance, tassement de la terre sous l’action de la pluie. Apporter de la matière organique au sol en favorisant la vie microbienne, en créant un milieu propice aux insectes utiles et en améliorant la structure du sol en se décomposant en humus. Le paillage sera donc un devenir pour une partie des sapins de ce Noël.

Mais si Mr Sapin n’est pas passé dans le broyeur ?

Collecté par les services municipaux, Mr Sapin prendra la direction de la Grande Jaugue à Saint Médard en Jalles. Il y retrouvera tous les végétaux collectés par la Métropole ainsi que les apports faits par les professionnels, taille des végétaux, tontes de pelouses, feuilles et élagages. La Grande Jaugue est délégataire auprès de Bordeaux Métropole pour le traitement et la valorisation de ses végétaux.

Direction Saint Médard en Jalles et le centre de compostage de Touban de la société La Grande Jaugue. Notre guide, Jean-Pierre Langla y est directeur d’exploitation mais reste avant tout un professionnel passionné par son métier.

Centre de compostage, quèsaco ?

Nous avons tous entendu parler de compost. Nous possédons pour certains un composteur de jardin. Bordeaux Métropole met en place d’ailleurs la distribution gratuite de composteurs individuels et de bio-seaux (nous vous tiendrons au courant lors des prochaines distributions au printemps). Dans le même temps, Bordeaux Métropole lance un appel à projet pour un compostage partagé. Dans votre quartier, votre rue, votre immeuble, Bordeaux Métropole peut vous fournir le matériel, vous accompagner, vous former et assurer le suivi spécifique pour que chacun, résidents, bailleurs… puisse lancer un projet. Après 6 à 9 mois, les habitants pourront récolter et utiliser ce compost pour leurs jardinières, plantations, ou même pour les plantes d’intérieur.

Mais à la société La Grande Jaugue le compost c’est tout autre chose et ça ne date pas d’hier. Fabriquant et distributeur depuis 1997, c’est environ 50 000 tonnes par an de déchets verts et exclusivement de déchets verts qui deviendront du compost 100% végétal permettant la fabrication de supports de culture, de terre végétal, de substrats de plantation mais aussi de préparations sur demande après étude des sols. Ces végétaux proviennent des 28 communes de Bordeaux Métropole et des professionnels du secteur.

Le compost produit par la société La Grande Jaugue est un amendement organique issu de la décomposition de résidus d’origine végétale : gazons, feuilles, tailles de haies et d’arbustes, branches courtes, déchets floraux, massifs… et bien entendu Mr Sapin.

La différence avec d’autres sites de compostage de la région c’est le refus des boues de station d’épuration, des ordures ménagères et des produits chimiques. Refus systématique des plastiques, cailloux, bois traités, palettes. C’est dès l’entrée que la conformité des entrants se fait. Si un chargement s’avère non conforme, il sera refusé et orienté vers des sites de traitements appropriés.

100% végétal, il est utilisable en Agriculture Biologique conformément aux règlements CE n° 834/2007 et 889/2008 et à celui du NOP (National Organic Program) aux États-Unis. Certifié et contrôlé par un organisme indépendant ECOCERT, la qualité supérieure de ce produits est avant tout reconnue par les Grands Crûs classés de Bordeaux, par certains châteaux des Côtes du Rhône, par les aménagements paysagés de Lascaux 4, par les golfs de la région pour des préparations très spécifiques avec un mélange à 90% de sable ou pour les stades qui eux préfèrent un mélange à 50%, en direction de potagers bio de grands restaurants ou pour la culture de l’asperge dans les landes.

Mais si c’est bon pour les professionnels, c’est donc bon pour moi ?

A la différence des terreau classique que vous trouvez en magasin et qui est un mélange de matières inertes (tourbe, sable…) et de matières vivantes (humus), le compost obtenu suite au long processus de décomposition et de fermentation est un produit pur. C’est pour cela que la société La Grande Jaugue vous accueillera dès le printemps pour vous conseiller dans le choix du produit à utiliser chez vous. Ouvert au public, c’est aussi une volonté de vouloir faire profiter d’un
produit professionnel fabriqué localement et dont l’achat peut se faire en vrac sans obligation de conditionnement. Génial, nous arrivons donc à une solution Zéro Déchet pour notre jardin. Vous pouvez venir avec votre contenant, votre remorque et ne payer que le juste prix du produit. Vous repartirez ainsi avec un compost pro et une remorque de 200 kg pour moins de 20€. Bien entendu la vente se fait aussi sur un sac, sur un seau ou une poubelle suivant votre besoin. Ce compost aura eu six mois de maturation minimum avant d’arriver dans votre jardin. Aucun produit chimique, même l’eau utilisée pour réguler l’humidité des andains (ces grands tas alignés et retournés régulièrement) provient de l’eau de pluie qui est stockée sur le site. Mr Sapin ne sera donc pas avant la fin de ce printemps disponible en produit fini.

La protection de l’environnement est donc bien assuré par Mr Sapin ?

Parfaitement inscrite depuis des années dans l’économie circulaire d’avenir, la fabrication 100% végétal d’un compost de haute qualité permet à tous, collectivités, professionnels mais aussi particuliers de profiter d’un produit qui n’agresse pas notre planète et contribue par tous ses avantages à sa préservation.

D’autres produits ont d’ailleurs vu le jour comme les paillages ou Mulch sur la base de Douglas, permettant d’avoir un produit neutre, stabilisé ne posant pas de problème avec les termites. Des mélanges aussi sont proposés comme la terre dite de Bruyère. La société La Grande Jaugue apporte aussi son savoir faire et son expertise auprès des professionnels et accompagne les particuliers par du conseil avec l’association les Jardiniers de France.

Jean-Pierre Langla nous a présenté avec fierté le devenir de Mr Sapin. Le site de Touban est un lieu unique dans la région qui peut même se visiter au travers d’un formulaire à compléter sur le site de l’entreprise. La société pousse toujours plus loin l’innovation technique afin de répondre encore plus aux critères de qualités environnementales. Pour exemple, la fabrication du compost va dans une phase de deux mois produire une température de 70 à 80°C. C’est l’effet de la dégradation biologique avec un bon rapport carbone (le bois) azote (l’herbe) qui produit cette énergie. La société a donc mis au point un système de récupération de cette chaleur complètement gratuite pour chauffer les bureaux, vestiaires, sanitaires et douches. 100% gratuit, 100% responsable, 0% de pollution ou de particule.

La Grande Jaugue, acteur de la protection de l’environnement.

Les vignes utilisent la plus grosse partie de cette production 100% végétale et Bio avec environ 12 000 tonnes sur les 20 000 qui sortiront. Et pour contribuer au développement d’une agriculture durable, respectueuse de l’environnement, la société adhère à Adivalor, éco-organisme privé, sans but lucratif qui a pour mission d’organiser la collecte et la valorisation des intrants agricoles en fin de vie.

Alors qu’allez vous faire de Mr Sapin au printemps ?

Lui permettre d’embellir votre jardin ? L’utiliser comme paillage autour de vos plantations ? Apprécier la ville fleurie dans laquelle vous vivez ? Allez le fouler lors d’un golf ou admirer son travail sur la pelouse d’un stade ? Ou simplement l’apprécier pour la générosité qu’il a apporté à ce vin issu de notre région. Du sapin à la bouteille, Bordeaux prolongera Noël toute cette année.


Mikael Fleurent


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Le Département de la Gironde accompagne

| le 16 octobre 2017
A l’heure où l’Union européenne évalue encore la dangerosité potentielle du glyphosate, le Département de la Gironde a fait le pari d’une viticulture plus « responsable » en initiant de manière (...)

Après les fêtes, Bordeaux met en place la collecte des sapins

3 janvier 10:13

Les Halles de Bacalan

15 novembre 10:37

Bordeaux S.O Good : Focus sur les nouveautés de la 4ème édition

14 novembre 12:10

4.500 coureurs pour le Pont de pierre

13 novembre 10:27

« COME OUT » de et mis en scène par Jérôme Batteux

12 novembre 11:08
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
SoundRising: Deekline (Jungle Cakes / UK) & more
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Alvy Zamé s’invite sur la scène bordelaise
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Le VOCAL TOUR 2017 donne le tempo à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement