Sadirac

Plus que des cruches

Depuis plusieurs années les cruches sadiracaises profitent de l’ouverture des portes du château Belrose Moncaillou pour réaliser leur première sortie officielle. Cette année ce sera le 3 juin.

Sous les ombrages majestueux de Belrose les bénévoles de l’association vont tenir le dixième chapitre de la confrérie des Cruches Sadiracaises. Ne devient pas cruches qui veut, devenir une cruche sadiracaise se mérite porter haut et fort le titre nécessite un ancrage profond dans la vie de notre village l’intronisation représente l’occasion unique de mettre à l’honneur des personnes actives bien trop souvent dans l’ombre. Sans oublier ceux et celles qui rêvent de devenir des ambassadeurs du plus grand village de potier de gironde. Une distinction accordée là aux personnalités politiques sportives journalistiques ou membres de la société civile. Cette année le cru 2018 va être exceptionnel avec 3 impétrants d’une rare qualité. Leurs parcours sont ceux d’hommes compétents dotés de fortes valeurs humaines. Le premier sera Emmanuel Le Blond du Plouy le maire de Baron, Un homme très attaché aux valeurs de la terre défenseur de la ruralité. Il apportera la touche qui permet de donner aux Cruches une dimension officielle et une reconnaissance territoriale.

Nous aurons ensuite l’inventeur de la grande histoire potière sadiracaise, celui sans qui le riche passé local n’aurait pas émergé aux yeux de tous. Pierre Régaldo connait mieux que quiconque la terre sadiracaise sans lui et son travail ce qu’elle recèle comme traces des activités potières relèveraient de l’anecdote. Le dernier impétrant représente pour les amoureux de rugby la parfaite complémentarité comme sait souvent le créer le ballon ovale entre le compétiteur et les valeurs humaines. Heini Adams demi de mêlée de l’UBB accepté de devenir une cruche sadiracaise, cette opportunité ne fera pas d’ombre au personnage emblématique qu’il est. Joueur courageux doté d’un talent exceptionnel son abnégation et son sacrifice pour le maillot fait de lui un joueur emblématique de l’UBB. Derrière le compétiteur se cache une autre facette l’homme religieux et reconnaissant envers son sport. Heini sait d’où il vient d’afrique du sud ou l’apartheid enfermait dans un ghetto les noirs pauvres. Aujourd’hui Heini a créé une fondation pour aider les jeunes à se sortir, de ces lieux où règne une violence chronique. Heini sera là il vous expliquera son engagement sans faille pour comme il affirme rendre un peu de ce que on lui a donné.

Ecrit par Alain Darmian


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda