Montpellier

Pour la troisième fois l’UBB s’incline d’un petit point.

Rien à voir avec le match de la semaine précédente et la frustration n’est pas tout à fait la même mais quand même rageant de ne pas inscrire de victoire aussi près du but dans les deux cas.

Si on peut penser que Brunel a apporté un peu d’espoir en équipe de France, son départ a plutôt ouvert une crise à l’UBB pour ne pas dire créer le désespoir. Les nouvelles du back stage ne sont pas très bonnes et les résultats du terrain pas forcément ceux que l’on pouvait espérer lors du championnat en décembre. En ne parvenant pas à maintenir l’inviolabilité de Chaban lors de la réception de Castres, un certain désarroi s’est installé dans l’équipe. Malgré tout la sortie à Montpellier a démontré que l’Union avait de solides atouts avec un Rey auteur d’une belle première mi-temps, un Frisby très présent, un Fidow auteur de deux essais dont un plein d’opportunisme, un Roumat qui s’affirme de sortie en sortie, un Kovakelu très saignant, un Marais increvable capitaine et deux espoirs au talon ! Il manque un petit quelque chose qui doit se situer dans la tête car sur le plan physique les bordelo-béglais ont bien tenu tête aux montpelliérains qui n’avaient surement pas forcé sur les tranquillisants, l’UBB ne leur faisant pas spécialement peur même s’ils s’en méfiaient. Quelque part ils avaient raison car Vern Cotter a reconnu que s’ils avaient perdu ce match, il n’y avait rien à dire.

Le premier essai de Fidow

En ce qui concerne la rencontre même s’il n’a pas eu son rendement d’avant blessure, Hickey revient progressivement en forme avec un meilleur match que lors de la sortie précédente. Il lui reste à retrouver ses coups de pied placés car avec une seule transformation réussie l’Union avait le gain du match mais ce n’est pas là que le match s’est joué. Le match s’est joué à la 49ème minute quand Ducuing a glissé sur son retour à l’intérieur n’ayant pas vu Fidow à l’extérieur, il faut dire que sur cette action ce dernier était trop à l’extérieur de l’action et trop loin de son centre pour être vu. Dommage ! Le second tournant se situe quand Cazeaux prend un jaune laissant ses coéquipiers à quatorze permettant à Montpellier de mieux manoeuvrer avec l’apport du banc. C’est a ce moment là que les locaux ont réussi à marquer démontrant encore une fois que le moindre carton coûte des points. Et toujours trop de pénalités encaissées ! Maintenant l’Union semble un peu loin pour revenir dans la course au Top 6 car à la neuvième place à huit points de Lyon, huitième. L’enseignement de cette journée c’est que Toulon et Toulouse, les rouge et noir reprennent progressivement leur rang dans ce championnat. Toulouse est attendu samedi soir au Matmut Atlantique, il faut se rappeler que l’UBB s’était inclinée d’un point à Toulouse lors de la phase aller.
Montpellier Héraut Rugby : 11 (1 essai Serfontein 61ème ; 2 pénalités Pienaar 7ème, 45ème)
Union Bordeaux Bègles : 10 (2 essais Fidow 32ème, 41ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda