Mérignac

Première défaite de la saison pour le Mérignac handball

Si Mérignac avait su conserver son invincibilité en 2017 en préservant le match nul 30/30 face à Noisy le 30 décembre ce début d’année confirme la petite baisse de régime du leader de la D2F avec une défaite face à Celles sur Belle 30/25.

L’équipe des Deux-Sèvres peu en verve depuis le début de la saison alors que son effectif et son statut de VAP en faisait l’épouvantail de la division a su trouver les ressources nécessaires pour se transcender et faire déjouer les mérignacaises durant soixante minutes au grand dam des supporters de Mérignac venus en grand nombre pour la deuxième fois en mois d’une semaine.
Des locales qui débutaient à nouveau de la pire des manières en encaissant un 3/0 dès les premières cinq minutes. Mérignac ne baissait toutefois pas la tête et régissait très vite ; Amandine Balzinc faisait le job dans sa cage et les montées de balles leur permettaient de revenir à hauteur 6 minutes plus tard (5/5 11eme). Le jeu se stabilisait mais à nouveau les Celloises allaient faire l’écart ; leur défense rugueuse venait perturbait la circulation de balle des girondines et les tirs de Nimetigna Keita et Audrey Bruneau quand à l’opposé Soukeina Sagna trouvait les solutions en scorant où distillant la bonne passe à une partenaire.

La mi temps survenait sur le plus gros écart de la partie avec un 16/9 pour l’équipe de Celles sur belle. Même si Mérignac revenait avec de meilleures intentions pour cette seconde mi temps avec des buts de Tiphaine Olivar, Maéva Bilbao, Audrey Brubeau et Nimetigna Keita les celloises géraient leur avance et ce sont d’anciennes joueuses ayant évolué dans des clubs girondins, Jessie Lepère et Céline Senamaud, qui maintenaient l’avance des visiteuses (14/20 17eme).
La prise en stricte de Soukeina Sagna permettait aux mérignacaises de reprendre leurs esprits et de revenir à -4 (16/20 40eme). Hélas la balle du -3 se perdait dans la tribune et malgré une double infériorité numérique les celloises allaient trouver l’énergie pour enfoncer le clou et marquer un but qui faisait mal dans les têtes girondines.

Dijana Stevin , Maja Son et Léa Diharce y allaient de leur but pour Celles pendant que les mérignacaises malgré tout très actives en attaque venaient buter sur les bras de la défense visiteuse où encore sur la gardienne Justine Hicquebrant très en verve dans cette seconde mi temps(18/25 46eme)
Céline Sénamaud la capitaine de Celles sur Belle déjà bien en vue allait montrer la voie dans cette fin de match tant à la mène qu’à la prise d’intervalle (21/28 56eme) avant qu’ Audrey Bruneau et Nimetiga Keita offrent un baroud d’honneur à leurs couleurs pour permettre un rapproché (25/28 58eme). Trop tard, les joueuses les plus en vue à Celles sur Belle Soukeina Sagna, Céline Sénamaud et Justine Hicquebrant venant finir le travail pour un score final 25/30.

Une très belle rencontre où l’équipe des Deux Sèvres a su mettre de l’agressivité en défense et développer un jeu solide en attaque. Mérignac n’a pas à rougir de l’opposition proposée il aura peut être manqué un peu de fraicheur mentale pour résister à la fougue des Celloises sans doute le prix à payer pour une première partie de saison quasi parfaite.
Celles sur Belle se replace dans sa quête d’une place dans les quatre premières de la division synonyme de montée en LFH ( ligue féminine Handball) tandis que Mérignac conserve son leadership bien que rejointe par Noisy.
Deux déplacement à venir pour les filles de Raphäel Benedetto à Rennes et Yutz qui permettront de voir si ce coup d’arrêt peut être vite oublié avant la réception de Brest pensionnaire de LFH le 14 février pour un 1/8eme de finale à sensation à Coubertin.

Ecrit par Daniel Vaquero


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda