Régimes spéciaux de retraite... la réforme ???



Publié le 12 septembre 2017 à 11:12

Point de vue


Concernant par exemple la SNCF, cas à tort ou à raison le plus souvent cité ...

Retraite plus précoce que dans le régime général, 52 ans pour un conducteur, 57 ans pour les sédentaires, pension de retraite calculée sur les six derniers mois, sur les 25 dernières années pour le régime général, statut basé sur une pénibilité qui date de 1909 ... Retraites en moyenne notablement plus élevées que dans le régime général ...

A côté d’un régime de retraite de la SNCF déficitaire qui coûte 3,3 milliards par an à l’Etat, les Français sont pour une remise à plat des retraites et plus de 70% des Français sont pour la suppression des régimes spéciaux de retraite dans une période où le Pays est loin de l’opulence et où les fonctionnaires concernés brandissent faussement une soi-disant insupportable stigmatisation.

Les Français qui comprennent les différences liées aux problèmes de pénibilité, ne comprennent cependant plus qu’il y ait des cas à part sans aujourd’hui de réelles justifications.

Alors qu’en 1995, Alain Juppé annonçait l’heure des vraies réformes, la France se paralysait et le gouvernement devait céder. En 2003 François Fillon devait lui aussi laisser de côté les régimes spéciaux. Aujourd’hui alors que l’opinion publique semble devoir assez vite se lasser d’un blocage du pays, la réforme semble possible.

Insérer ce problème dans une réforme générale des systèmes de retraite, telle est l’intention du gouvernement face à des Français plutôt favorables à un système plus équitable.

Un plus d’humilité de la part du Président dans ses déclarations ne serait cependant pas un mal quant au risque d’enflammer les esprits ...

Quant au combat pour la réforme, il est aujourd’hui un combat inter générationnel de solidarité et d’adaptation et non pas celui des travailleurs contre le capitalisme que certains souhaitent et brandissent sans cesse.

Que chaque Euro cotisé donne à chacun les mêmes droits ne semble ni irrationnel ni injuste, tant les Français ont besoin de transparence et de visibilité.

Réponse dans les semaines qui viennent alors que la demande de rééquilibrage des retraites semble majoritaire en France.


Dominique Mirassou


Populaire dans cette rubrique Sur le même sujet

Une Primaire de la gauche, très (...)


le 16 janvier 2017 par Dominique Mirassou
Entre un Benoît Hamon, orateur précis et sérieux, parfait représentant de la (...)

François Bayrou a-t-il encore de (...)


le 2 février 2017 par Dominique Mirassou
A la tête d’un Mouvement Démocrate loin d’être submergé par un nombre imposant (...)

Magique


le 8 juillet 2013 par Bernard Lamarque
Les performances réalisées par nos braves coureurs du Tour de France laissent (...)

Ho ! llande... Oh ! Désespoir... (...)


le 11 novembre 2014 par Georges S. Zeiller
Très suivie par l’ensemble des français en cette époque d’inquiétude (...)

Emmanuel Macron répond à Change.org

5 avril 22:44

Fillon, Macron, le grand chambardement ?

24 janvier 11:17

Macron superstar, les « ralliements en tous genres » s’enchainent !

19 janvier 09:15

Emmanuel Macron, ni gauche, ni droite ?

5 janvier 13:40

Hamon, Lienemann, Filoche, Macron …. Les candidatures se multiplient à gauche …

10 septembre 2016 14:40
RECHERCHE
 
Petites annones Bordeaux Gironde
Le service de petites annonces de Bordeaux Gazette
 
  Recherche Commercial indépendant en publicité
Premium
Lire +
Dernières Annonces
Maison en pierres
localisation de l'annonce Monségur Vente immobilière
Lire +
Petites escapades bordelaises #1
localisation de l'annonce Bordeaux Exposition et Visite
Lire +
Alvy Zamé s’invite sur la scène bordelaise
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Le VOCAL TOUR 2017 donne le tempo à Bordeaux Lac
localisation de l'annonce Bordeaux Concert et Spectacle
Lire +
Recherche Commercial indépendant en publicité
localisation de l'annonce Bordeaux Offres d'emploi
Lire +
Déposer votre annonce gratuitement