Révision

François Hollande a donc révisé son point de vue et cette révision pourrait bien être le point de départ d’une série de déchirantes révisions pour aboutir à réviser son intention de solliciter un second mandat. A gouverner la France comme il a gouverné le Parti Socialiste à savoir recherche systématique du consensus et négation des conflits, il n’a fait qu’assécher le débat démocratique et niveler les talents, aujourd’hui cela lui explose entre les mains car le débat resurgit là où on ne l’attendait peut être pas. On oublie trop qu’il n’est qu’un président par défaut après la lamentable affaire Strauss Kahn et il n’a d’épaisseur que celle de son embonpoint. En matière de plantage ce dernier épisode est significatif de son manque d’imagination sur des matières constitutionnelles aussi sensibles. François Mitterrand aimait à répéter " les français usent les constitutions" et la tentative de ravaudage du "Capitaine de pédalo" a lamentablement échoué pour ne pas dire qu’elle a sombré. N’est pas ravaudeur qui veut et il faut utiliser autre chose que la ficelle électorale qui n’est pas un bon coton à repriser.
Aujourd’hui l’image du chef de l’état ressemble plus à celle d’un écolier balourd qu’a celle d’un chef avisé car si on s’en tient au sondage près de soixante quinze pour cent des gens étaient d’accord sur la proposition initiale, c’est l’alchimie à l’envers il transforme l’or en vil plomb. Pour clore, sublime défense, on attaque l’opposition qui de son côté s’est prise aussi les pieds dans le tapis, navrant d’en être réduit à ce genre d’argument quand on n’a pas su si prendre, il fait penser à ce footballeur qui perd sa chaussure en tapant dans le ballon et qui marque avec sa chaussure. A travers ces errements c’est toute la classe politique qu’il dévalorise et on pourrait imaginer qu’il cherche à faire élire Marine en se disant qu’il pourra se rattraper en 2022 tout en souhaitant que ce ne soit qu’une vue de l’esprit. En attendant il n’y a jamais eu autant de déçus chez les électeurs et l’abstention progresse. Alors entre le Front et l’abstention, il ne lui reste plus grand chose, sinon réviser.

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.