Sondages

"La politique de la France ne se fait pas à la corbeille" précisait Charles de Gaulle et pour Macron la politique ne se fait pas à l’aune des sondages. Néanmoins l’image du Président est considérablement altérée par cette image de "Président des riches" qui maintenant lui colle à la peau avec une succession de décisions qui avalisent cette idée. Maintenant c’en est fait est et ce sera surement très durablement inscrit dans la tête des français même si une taxation spéciale vient frapper les grands groupes pour effacer la dette budgétaire. Emmanuel Macron est un homme pressé et il a décidé d’aller vite, il impose un train d’enfer qui n’est pas du goût de tout le monde et surtout pas des classes moyennes et des retraités qui n’aiment pas être rudoyés . Ses méthodes jupitériennes sont jugées parfois un peu trop brutales. Le président de la République est décrit comme autoritaire, voire arrogant. Il peut avoir des paroles blessantes pour ceux (les « fainéants ») qui sont tentés de se mettre en travers de son chemin. Le vrai problème pour lui c’est que les Français ont parfois un peu de mal à suivre son rythme inhabituel chez un Président. La loi de moralisation qui devait être la pierre d’achoppement de sa construction politique et portée par son allié François Bayrou, censée être un des marqueurs du quinquennat, a été votée dans l’indifférence. Son effet sur le rejet des politiques a été à peu près nul et ils restent toujours aussi décriés de quelques bords qu’ils soient même du sien avec la navrante affaire Richard Ferrand qui bien qu’innocenté est néanmoins coulé. Les révélations actuelles des "Paradise Papers" qui pour l’instant n’ont pas trop touché de personnalités françaises mais attendons la suite car le feuilleton ne fait que commencer et là il ne s’agit plus de sondages alors retenons notre souffle !

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.