Bordeaux

Une belle saison à venir au TNBA

« Centre Dramatique National en janvier 1986 jusqu’à l’arrivée de Catherine Marnas le premier janvier 2014, à la tête du Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, cette Directrice de talent et de « caractère » s’est toujours attachée à faire entendre l’écriture d’auteurs contemporains et quelques classiques aussi.

Son parcours est voué à un théâtre populaire et généreux où la représentation théâtrale se conçoit comme un acte de la pensée et une source de plaisir. Elle y réussit fort bien avec talent et passion depuis plus de quatre ans aujourd’hui.

« Le sel de la vie » Edito Catherine Marnas … Extraits
… « Dans le livre qui porte ce titre, Françoise Héritier égrène ses souvenirs de petits instants simples de bonheur – prendre un brin d’herbe entre ses deux mains et en faire un sifflet, par exemple –, moments auxquels on ne prête peut-être pas assez attention et qui sont pourtant le sel de la vie. L’Art, la littérature, le théâtre sont ces rappels aux choses que le quotidien nous pousse à oublier et qui sont pourtant essentielles. Émotions, frémissements, c’est bien ce qui nous attend quand nous nous réunissons dans une salle de théâtre. S’asseoir à sa place, se laisser distraire par le ballet affairé des spectateurs et des ouvreurs, reconnaître des visages familiers et enfin dans le noir, retenir son souffle, prêt à la découverte. » … « Fidèles en cela à notre foi dans l’imaginaire puisque, comme l’écrivait André Breton : « L’imaginaire est ce qui tend à devenir réel. » …
* J’emprunte ce titre à l’ethnologue et anthropologue Françoise Héritier, disparue le 15 novembre 2017, en forme d’hommage. Catherine Marnas - 1er juin 2018

9 au 25 octobre 2018
La nostalgie du futur
Textes Pier Paolo Pasolini et Guillaume Le Blanc Mise en scène Catherine Marnas
Comment Pier Paolo Pasolini, cet ennemi de la mollesse, jugerait-il notre monde contemporain, dans lequel l’argent creuse de plus en plus profondément des inégalités révoltantes ? … Où en sommes-nous, justement, de notre rapport à la révolte, à la révolution ? … Les nombreux entretiens que Pasolini accorda tout au long de sa vie forment la trame de ce spectacle qui évolue en funambule entre parabole et documentaire ... Une manière de secouer notre présent anesthésié par le confort.

Belgian Rules / Belgium Rules
Conception, mise en scène et chorégraphie Jan Fabre

16 et 17 octobre 2018
Belgian Rules / Belgium Rules
Conception, mise en scène et chorégraphie Jan Fabre
Pièce pour quinze performeurs d’une durée de près de quatre heures, mariant musique, texte, danse, lumière … Une véritable œuvre d’art total, cimentée par les corps et par le théâtre … Une méditation à la fois ironique et philosophique sur le pouvoir du théâtre.

7 au 16 novembre 2018
Les Démons
D’après Dostoïevski Adaptation et mise en scène Sylvain Creuzevault
Une plongée haletante dans les coulisses de la Révolution française … Complicité
avec ce livre-somme, ce roman-monstre que constitue « Les Démons » de
Dostoïevski … Une oeuvre que le metteur en scène a abordée à partir de ses
dialogues, traduits par André Markowicz … entre révolution et spiritualité une dialectique du rire et de l’effroi.

22 au 26 janvier
Le Marchand de Venise
(Business in Venice)
Texte William Shakespeare Mise en scène Jacques Vincey
Classée parmi ses comédies, Le Marchand de Venise est sans doute la pièce la plus problématique de Shakespeare : le personnage du juif Shylock lui a valu d’être taxée d’antisémitisme par nombre d’exégètes ... Jacques Vincey en endossant soi-même le rôle à problème n’hésite pas à faire faire au texte original des pas de côté pour le recentrer sur ce qui entre en résonance avec le monde d’aujourd’hui … Cette adaptation fait mouche.

7 d’un coup
Inspiré du Vaillant petit tailleur des Frères Grimm
Texte et mise en scène Catherine Marnas

26 au 30 mars
7 d’un coup
Texte et mise en scène Catherine Marnas
Pas assez grand, pas assez costaud, et du coup mal dans sa peau, Olivier est un peu le souffre-douleur idéal de ses camarades … Il ne s’agit pas seulement de transposer, décaler et moderniser le conte des frères Grim mais de s’en servir comme d’un prisme pour parler du monde sans le nommer… sans gommer non plus le merveilleux qui est ici à l’œuvre … Un récit qui évoque avec sagesse et humour le harcèlement mais aussi l’importance de surmonter ses peurs.

9 au13 avril
Bérénice
Texte Jean Racine, mise en scène Célie Pauthe
Plutôt qu’une apologie de la raison d’État ( pour complaire au Roi-Soleil ? ), Célie Pauthe voit dans cette pièce, comme Duras, la glorification d’un amour incandescent qui ne souffre nul compromis, qui exige que l’on s’y engage corps et âme … Des comédiens de haute volée font résonner avec une prodigieuse musicalité l’alexandrin racinien.

Plus d’informations sur la saison 2018-2019 du TNBA

Ecrit par Pierre Chep


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda