Bègles

Une Fête de la Morue aux petits oignons !

Ce week-end se tenait à Bègles la traditionnelle fête dédiée, entre autres, à ce poisson le cabillaud (au nom peu glamour) qui se mut en morue (plus sexy) quand elle est salée et séchée.

Le sujet phare de cette année 2017 voyait le sport comme source d’inspiration avec les 110 ans du CAB. La ville de Bègles était en liesse pour ce très bon cru où se sont succédé des artistes, des sportifs, des artisans passionnés de grande qualité dans une ambiance festive et familiale,

Comme chaque année, tous les restaurants alentour rivalisaient d’imagination autour du thème de la morue ainsi, également, on a pu assister à des concours de gastronomes et à des ateliers de cuisine guidés par de grands chefs.
Sous la grand-salle et sur l’esplanade du stade André Moga ; des associations diverses présentaient leurs activités, ludiques et éducatives ainsi que les sports les plus variés ; dont les Pompoms girls des girondins de Bordeaux, vélo sono et autres…
Fête de la Morue 2017
Les travaux intellectuels étaient aussi conviés à la Fête ; en effet, dans une des salles adjacentes du stade André Moga une dictée géante était organisée. Tous les âges et tous les genres étaient représentés. L’officiant, Monsieur Bruno Béziade, Conseiller municipal de Bègles, nous a communiqué sa gaieté nous dictant un texte plein d’humour et de difficultés de Philippe Delerm intitulé « On est en finale ». Résultat au mois de juin en Mairie, le suspense reste entier.

La place du Bicentenaire accueillait aussi des concerts et concours sportifs ainsi que les stands tenus par les associations béglaises où acras de morue, salade de morue ou autres saucisses merguez frites, etc. étaient proposés à l’appétit des promeneurs.
Fête de la Morue 2017
La musique résonnait dans tous les lieux avec The Pussy Ladies DJ et les concerts d’Alê Kali , Du Bartàs, Ariel Ariel, Kiz concert, les graphistoleurs de l’université Michel Montaigne, l’école de musique du docteur Larsène, Chic cabaret de Tarmac Rodeo, les jougadous, Veston léger et leur Roller Brass Band ainsi que la performance du Cri de la compagnie Kiaï extraordinaire représentation avec ses athlètes dansant sur trampoline et perche au son des mots slamés et de la musique .

Un flash mob en damier bleu et blanc entraina les béglais et leurs hôtes dans une danse joyeuse et « caliente » sud-américaine. Vendredi et samedi soir : grands bals pour terminer en beauté ces chaudes journées de mai.
Fête de la Morue 2017
Comment ne pas parler du petit théâtre si original du Micro Shakespeare, ainsi que de Jacqueline et Marcel de la compagnie l’Art Osé et de leur médecin volant réinventé, du VRP survolté et de sa commère déjantée de la compagnie Thé à la rue qui nous a fait déambuler dans la ville pour tenter de nous la vendre (oui oui vous avez bien compris…), les Mabouls distorsions et leur étude en rouge…Il y aurait encore des dizaines de choses à en dire et à voir, comme l’école du cirque et ses morceaux choisis et le labo de photo au Collodion…

… Un seul regret celui de n’être pas doué du don d’ubiquité pour assister à tout !

Un programme éclectique divers et complet, cette année, bravo aux organisateurs ; cette Fête de la Morue 2017 était formidablement réussie !


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda