Agen

Victoire poussive de l’UBB à Agen

Il faudra montrer autre chose à Marcel Deflandre pour espérer ramener un petit quelque chose du déplacement à La Rochelle. Il est certain que le retour des internationaux pourrait améliorer le rendement global d’une UBB qui ne se trouve que peu ou pas sous la gestion Teague

Indéniablement ces quatre points, même arrachés du bout des doigts font l’affaire de l’UBB dans un match que les agenais ont plus perdu que les bordelo-béglais ne l’ont gagné, pas de quoi pavoiser sinon de s’offrir une fin de championnat sans saveur et sans intérêt avec un matelas de points qui semble protecteur. Il ne reste plus que deux réceptions à savoir Pau et le Racing et trois matchs à l’extérieur, à La Rochelle, Clermont et Brive qui ne seront pas des promenades de santé, il ne faudrait pas que l’Union décroche de la dixième place car se serait son plus mauvais classement depuis son accession en top 14 en 2011. Il est vrai que les internationaux vont revenir et que se sont des tops joueurs qui donnent de la plus value à l’équipe et qui la rende plus efficace et compétitive. Ce succès rend plus respirable l’atmosphère qui règne à l’Union en ce moment avec des joueurs et non des moindre qu’on veut pousser vers la sortie alors qu’ils sont encore sous contrat. La belle solidarité du début de saison qui avait permis de rendre Chaban inviolé a volé en éclat et vu l’atmosphère du moment la sérénité mettra du temps à revenir. C’est quand même la deuxième année qu’après un bon départ l’Union s’écroule en cours de route et peut être pour des raisons similaires.

Schoeman

En attendant il faut préparer cette série de déplacements qui risque de se solder par une série de non victoires car les adversaires sont coriaces et si La Rochelle et Clermont ont une meilleure réputation que Brive il ne faudra pas prendre cet adversaire à la légère, car pour ceux qui ont de la mémoire les affrontements ont toujours étaient sévères voire très sévères entre les deux équipes. Même si l’UBB semble à l’abri d’une fin de saison difficile voire catastrophique il ne faudrait pas empiler les contre performances qui eu égard à son rang de début d’année ferait mauvais genre, maintenant on a le regard tourné vers la saison prochaine ou la décision à l’air prise de faire appel à la légion étrangère. Juste au moment ou Bernard Laporte veut limiter à cinq étrangers sur la feuille de match c’est le moment ou on choisit de pousser quelques autochtones à la porte. Pas forcément dans le vent de l’histoire qui voudrait que la priorité soit donnée aux joueurs français pour permettre à des jeunes de se révéler. A l’Union on n’a pas trop à se plaindre avec Jalibert, Poirot, Tauleigne, Serin et les U20 Woki et Gimbert mais il faut de la relève car il est nécessaire de permettre aux joueurs de souffler et pour prétendre jouer les premiers rôle il faut un effectif suffisamment large. On se plait aussi à saluer la formidable performance d’Adrien Pélissié que Jérémy Davidson a eu le flair de mettre dans ses bagages, cela fait un bon noyau d’autochtones mais ce n’est pas suffisant.

SU Agen : 10 (1 essai Fouyssac 25ème ; 1 pénalité McIntyre 49ème ; 1 transformation McIntyre 25ème)

Union Bordeaux Bègles : 15 (2essais Connor 4ème, Naqalevu 27ème ; 1 drop Scchoeman 44ème ; 1 transformation Schoeman 28ème)

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda