Bordeaux

L’Union en ordre de marche pour la prochaine saison en Top 14

Le Président Marti mène les affaires rondement et après la soirée partenaires de la chambre de commerce il a intronisé Raphaël Ibanez comme manager général de l’Union. Celui-ci a déjà donné des pistes de travail qui vont être mises en place dès le 19 juin lors de la reprise avec l’arrivée de John Worsley qui s’installera à Bordeaux dès le 15 et qui vient pour faire travailler la défense. Régis Sonnes sera là pour assurer l’intérim de Laurent Armand, Vincent Etcheto toujours en charge des lignes arrières et le précieux Frédéric Loustau sur lequel compte beaucoup Raphaël Ibanez constitueront l’encadrement sportif.

C’est un Raphaël Ibanez bronzé et tout sourire mais très concentré qui a pris la parole après le Président Marti pour cette conférence de presse.

Un président Marti ambitieux
Laurent Marti a précisé que la venue de Raphaël Ibanez était un choix très naturel "c’est un garçon qui au delà de sa brillante carrière sportive m’a intéressé en temps qu’homme", il a ajouté qu’ils se sont retrouvés sur les valeurs et l’ambition et il se considère comme très honoré que celui-ci veuille participer au projet de l’Union. "Il s’agit de conserver nos acquis" et c’est à Vincent Etcheto qu’il incombera de poursuivre dans le jeu mis en place qui a beaucoup séduit le public et bien au delà. "Et maintenant il s’agit de progresser" c’est pour cela que cette équipe jeune et ambitieuse ou le plus vieux est aujourd’hui Vincent Etcheto du haut de ses 43 ans s’est mise au service du projet du Président Marti qui est de construire un grand club de rugby à Bordeaux pouvant jouer les premiers rôles comme il l’a souligné lors de la soirée des partenaires en augmentant régulièrement le budget avec les paliers de 11 millions pour cette année qui sera celle de la consolidation puis 13, puis 15. Autres bonnes nouvelles de cette soirée c’est d’une part le projet de rénovation de Moga pour le porter à la jauge 18.000 et c’est d’autre part le retour de Bernard Magrez qui adhère au projet de se tourner vers les jeunes et l’équipe Espoir, orientation nécessaire pour la construction d’un club et on reconnait là l’influence Toulousaine jusqu’à Vincent Etcheto qui se verrait bien le Guy Noves de l’Union dans 10 ans. Pour celui qui ne connaît pas Laurent Marti cela peut sembler présomptueux cette quête vers les sommets et le bouclier de Brennus, mais quand on connaît l’homme, on sait ce dont il est capable et c’est surement une des plus sure gloire montante des dirigeants du monde de l’Ovalie.

Laurent Marti et Olivier Brouzet
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque


Raphaël Ibanez à l’orée d’une nouvelle carrière
"Je me sens bien entouré par les hommes forts de ce club que sont Laurent Marti et le capitaine Matthew Clarkin et il est temps pour moi de me lancer dans une nouvelle voie". Il n’abandonne pas son rôle de consultant à la télévision comme il en a convenu avec Laurent Marti, mais il s’engage fortement au niveau du club pour tracer un nouveau chemin.L’enfant de Dax est un voisin et il a choisi d’entamer ce nouveau chemin près de chez lui pour ne pas trop s’éloigner des siens et on sent aussi sous jacent un amour profond pour sa terre natale ou peut être il reviendra un jour pour y exercer des responsabilités mais pour l’instant il s’est particulièrement intéressé à l’Union qui lui donne cette opportunité. Il s’est déjà penché sur l’Union pour y déceler ses forces et ses faiblesses. Au rang des forces, il classe cette générosité et cette solidarité de l’équipe qui l’a conduite à se maintenir en top 14 par contre au rang des faiblesses la moyenne des points encaissés (24) l’a conduit à demander a ce que soit recruter un spécialiste de la défense et c’est un de ses anciens adversaires en équipe de France et ancien coéquipier au Wasps John Worsley qui a été choisi.

Raphaël Ibanez répond à la presse.
photo Bordeaux Gazette - Bernard Lamarque

Il a du reste souligné qu’il est extrêmement rare qu’avec cette moyenne un club réussisse à finir huitième, montrant en cela l’extraordinaire potentiel existant. Le club reste à la recherche d’un numéro 8 pour soulager Matthew Clarkin qui reste le leader incontestable et incontesté de ce groupe et qu’il a tenu à féliciter pour le travail réalisé durant la saison exceptionnelle. L’objectif pour cette année sera de jouer la qualification comme toutes les autres équipes du championnat et il compte très rapidement rentrer dans le vif du sujet avec une grosse préparation physique dès juin sous laz direction de Ludovic Loustau. Il y aura 3 matchs de préparation le 27 juillet contre Dax, le 3 et le 9 août pour entamer le champoionnat le vendredi 17 août.
Pour sa part Matthew Clarkin est très content de l’arrivée de Raphaël comme il dit et il précise : "on attendait avec impatience son arrivée et c’est le symbole de l’avenir du club" " Si on cherche une idole sportive et un exemple en tant que capitaine pour moi, il n’y a pas mieux."

Photo de la soirée Partenaires

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
La chaise vide

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Nous suivre sur Facebook

Agenda