Bordeaux : La culture est essentielle, la publicité est mortelle

Ce matin vers 11h, une vingtaine d’activistes déterminé.e.s ont redecoré à coup de jets de peinture noire l’immense affiche publicitaire de la place de la Bourse forçant ainsi son retrait immediat.

S’attaquer à cette publicité représente symboliquement la guerre qu’ils entendent mener à ce système de production qui détruit parallèlement l’humain et la planète. À la place, les militant.e.s ont collé des affiches portant le slogan : « La culture est essentielle, la publicité mortelle ». A travers cette action, les collectifs entendent s’opposer à la diffusion de publicités sur la Place de la Bourse de Bordeaux, de manière répétée depuis plusieurs mois, la plupart des publicités diffusées étant dédiées à la propagande pour des biens de consommation de masse inutiles, des smartphones ou la 5G.
Plus largement, les collectifs contestent l’omniprésence des publicités dans les villes, qui sont utilisées par les grandes firmes pour fabriquer le consentement et pour construire la normalisation sociale de l’achat. Cela conduit à la fois à une surproduction et à une surconsommation de masse, supports de la logique marchande qui conduit à l’épuisement des ressources planétaires. En France, les dépenses de communication des grandes entreprises atteignent 46,2 milliards d’euros chaque année. Autant d’argent dépensé pour conditionner les comportements d’achat et qui pourrait être utilisé pour subventionner une véritable transition écologique et sociale.

Publicité

La Convention Citoyenne pour le Climat a d’ailleurs parfaitement analysé le rôle joué par la publicité qui a « un impact sur la création de besoins et sur la consommation ». La CCC nous dit : « nous pensons ainsi qu’il s’agit d’un des principaux leviers à actionner pour faire évoluer les comportements du consommateur de manière durable, du fait de son rôle majeur sur la fabrication de nos modes de vie ». Ses propositions principales concernant la publicité incluaient « d’interdire de manière efficace et opérante la publicité des produits les plus émetteurs de GES, sur tous les supports publicitaires, de réguler la publicité pour limiter fortement les incitations quotidiennes et non-choisies à la consommation et enfin de mettre en place des mentions pour inciter à moins consommer. »
Les collectifs soutiennent pleinement ces propositions, et dénoncent un gouvernement qui a vidé ces propositions de leur substance et de leur ambition. Nous souhaitons que les citoyens et les citoyennes reprennent le pouvoir sur leurs désirs et leurs besoins, en toute autonomie et à l’abri du conditionnement par les firmes industrielles. Nous appelons les élu.e.s à prendre pleinement conscience du rôle joué par les publicités dans le dérèglement climatique et dans les bouleversements écologiques et donc à les retirer de l’espace public.

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Querelle de voisinage

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Mascarade

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5
Cordélia et son fantôme

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Brunissande et Esclarmonde

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Nous suivre sur Facebook

Agenda