Mongenan : De l’écologie et des pays en voie de développement

Le château de Mongenan a repris ses activités normales le 11 mai avec les visites du musée, du Temple Maçonnique et des jardins tous les jours de 14 h à 18 h.
La série des conférences de Florence Mothe reprend le dimanche 17 mai à 17 h où le COVID l’avait interrompue : sur le problème de l’écologie appliquée aux pays en voie de développement.
En raison des circonstances et pour l’aménagement de la salle selon les directives ministérielles, merci de retenir sa place en appelant le 05 56 67 18 11 ou par mail à château.mongenan@free.fr .
Comme on le sait, la Convention citoyenne pour le climat n’est pas restée inactive durant la période de confinement. Elle a fait parvenir, tant à Edouard Philippe qu’à Emmanuel Macron, un certain nombre de réflexions et de conseils qui replacent l’écologie au centre des préoccupations d’après COVD , période dont on nous affirme « que rien ne sera plus comme avant ».
Il y a fort à parier que, si certains aspects, cette expérience aura donné un avant-goût des charmes de la croissance zéro tout en relativisant les effets que l’action ou l’inaction humaine peuvent avoir sur la canicule, elle aura également prouvé que les écologistes n’avaient pas tout faux, notamment quand ils affirmaient que la Chine ne pouvait rester l’unique usine du monde.
Mais il serait faux de prétendre que le COVID 19 a eu définitivement la peau des énergies fossiles et de l’électricité nucléaire, qu’il a renvoyé la bagnole au rang d’accessoire et les rêves de vacances ensoleillées aux souvenirs abolis.
Si l’inaction a poussé sachants et non sachants à un bavardage ininterrompu, il serait vain de croire que l’homo sapiens va cesser d’utiliser le monde dans lequel il est né et que ses civilisations lui ont appris à asservir.
Les trajectoires prétendument « inclusives et résilientes » ne vont pas tarder à s’effacer devant les nécessités du rebond économique qui démontreront que l’industrie a besoin de compétences et d’énergie, que le chômage ne peut avoir qu’un temps, et que l’innovation est la seule voie dans laquelle le monde peut s’engouffrer pour espérer un peu moins de drames, un peu moins de maladies et un peu plus de justice sociale.
Les quatre dernières conférences de Florence Mothe de la série « Du climat et des théories » devraient répondre à ces questions essentielles que la crise que nous venons de traverser a rendues encore plus urgentes. La programmation de l’été, bouleversée en raison des circonstances, poursuivra une réflexion bien d’actualité sur les rapports de la liberté démocratique et d’une tentation de dictature qui mérite ce nom même si elle se veut et se prétend pluraliste.


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Nous suivre sur Facebook

Agenda