Bordeaux

Monsieur Carnaval est mort, le Printemps arrive

Le carnaval est une tradition archaïque liée aux cycles saisonniers et agricoles. L’historien des religions Eliade Mircea écrit : « Toute nouvelle année est une reprise du temps à son commencement, c’est-à-dire une répétition de la cosmogonie. Les combats rituels entre deux groupes de figurants, la présence des morts, les saturnales et les orgies, sont autant d’éléments qui dénotent qu’à la fin de l’année et dans l’attente du Nouvel An se répètent les moments mythiques du passage du chaos à la cosmogonie » Traditionnellement, dans le christianisme, le carnaval marque la dernière occasion de célébration des aliments gras et autres avant le début du Carême. La période entre le début du Carême et Pâques (autrement dit la durée du Carême), selon le calendrier de l’Église, est de quarante jours. Dans de nombreuses traditions, une mort sacrificielle est à l’origine de la vie et la mort sacrificielle de Monsieur Carnaval ouvre la voix au Printemps. Cette année Monsieur Carnaval a été très écologiquement supprimé grâce au Carnaval augmenté de Guillaumit en ayant suffisament de brigands pour tirer sur Monsieur Carnaval et cela à été réglé en 15 minutes sur l’écran géant dressé sur la place de l’Hôtel de Ville. Ainsi pas de CO² ni moins de CO dans l’atmosphère pour polluer et pas de déchets à récupérer si ce n’est la montagne de confettis utilisés pour les les batailles.

L’écran mis en place pour suivre la fin de Mr Carnaval avec à côté de l’écran Guillaumit et Philippe Maurice au Micro
Le roi Carnaval nargue les brigands
Les avatars attaquent

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda