Après le Comité de Pilotage de la charte du Canal des Deux Mers

Sous la co-présidence de Martin Malvy, Président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées et d’Henri-Michel Comet, Préfet de la région Midi-Pyrénées, s’est tenu le deuxième Comité de pilotage de la Charte Inter-Régionale du Canal des Deux Mers, en présence des représentants des Conseils Régionaux Languedoc-Roussillon et Aquitaine et du Président de l’Association des communes riveraines du Canal des Deux Mers. Le sujet le plus sensible en a été l’avenir des platanes du Canal du Midi.

La Charte du Canal des Deux Mers
Elle est articulée autour de 3 axes
Amélioration de la connaissance du canal
Comprenant enquête de satisfaction auprès des usagers et valorisation des archives avec la connaissance des fonctions économiques du canal
Promotion touristique
Elaboration d’une stratégie commune et optimisation du Canal avec le développement des territoires.
Service aux usagers
Passe par la réalisation d’une voie verte en Languedoc-Roussillon dans le prolongement de celle en Aquitaine et en Midi-Pyrénées, le développement des services à destination des usagers terrestres, un plan qualité des services à la navigation de plaisance et la politique d’accueil des bateaux stationnaires.

L’énorme problème posé par le Ceratocystis platani
Un point a été fait sur le développement du chancre coloré du platane et sur la stratégie pour y faire face et le renouvellement des plantations. VNF va engager une étude de replantation de l’ensemble du Canal du Midi en vue de sa présentation en commission nationale des sites, répondant aux enjeux du classement de cet ouvrage au patrimoine mondial. Les collectivités territoriales seront informées régulièrement de l’avancement de cette étude.
Dans le cadre du programme prioritaire de replantation demandé par la Commission Supérieure des Sites et Paysages, VNF proposera, après avis des Commissions Départementales de la Nature, des Paysages et des Sites et autorisation ministérielle, le lancement des deux premiers chantiers de replantation pendant la période hivernale 2011/2012, l’un concernera le secteur de Villedubert, l’autre sur les allées situées au centre ville de Trèbes

Le sentiment de Jacques Noisette de VNF, gestionnaire du Canal du Midi
Joint par téléphone Jacques Noisette nous a fait part de son sentiment.
"On travaille pour l’avenir et pour l’humanité. C’est 20 à 25 ans de travaux pour traiter le problème car on ne peut intervenir que l’hiver avec une note de 200 millions d’euros. Il faut après l’abattage dans des conditions contraignantes restaurer les berges. La replantation en essence de platanes résistants, se fera essentiellement sur les lieux emblématiques (cartes postales) du Canal. On va replanter des arbres déjà un peu évolué et non pas des jeunes pousses. Il faudra après replantation attendre entre 30 et 50 ans pour retrouver l’état du paysage initial."
Il n’y a pas qu’au bord du Canal du Midi qu’il y a des platanes et il est primordial d’apprendre à traiter ce problème dont le développement accéléré est sûrement lié à la proximité du milieu aquatique.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet


Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda