Union Bordeaux-Bègles

L’Union s’offre une reprise très satisfaisante face à l’US Carcassonne

Une minute de silence religieuse pour saluer la mémoire d’Albert Ferrasse a précédé le coup d’envoi de ce match de reprise. On a senti que le projet de jeu mis en place par Marc Delpoux et ses assistants depuis la saison passée a été vite intégré par les nouveaux venus. De grosses satisfactions sur ce premier match avec l’intégration de nombreux espoirs en seconde mi-temps qui se sont très bien comportés même si, alors, le jeu a manqué d’un peu de liant.

Une première mi-temps spectaculaire
Malgré les blessés et les absents internationaux Marc Delpoux, Laurent Armand et Vincent Etcheto ont pu disposer de 36 joueurs, ce qui a permis de constituer 2 équipes et il est important de disposer d’un effectif suffisant pour le Top 14 d’autant qu’il y a en plus les matchs du challenge Amlin. Par contre Christian Labit ne disposait pas de tout son effectif, cela n’empêche pas Marc Delpoux de penser que cette équipe sera un outsider sérieux pour le groupe des cinq de Pro D2 dans lequel il met Bourgoin, La Rochelle et Grenoble.

Blair Connor s’échappe
photo Bordeaux Gazette - Mireille Rajoely

Les entraineurs se sont mis d’accord sur 2 mi-temps de 40 minutes avec pause fraicheur, le match s’est engagé sur un bon rythme et tout de suite l’Union a cherché a hausser le niveau de jeu et dès la deuxième minute Thierry Brana va pointer en coin et 3 minutes après c’est au tour de Blair Connor. C’est ainsi que durant cette première mi-temps Connor va signer 3 essais et Brana 2, démontrant bien la volonté de l’Union de s’employer par ses lignes arrière en mettant un fort volume de jeu. On sent déjà une équipe bien en place au niveau des lignes arrières avec de fortes individualités et c’est vrai qu’avec Andrew Mailei, Julien Rey, Félix Le Bourhis et Michel Denêtre les lignes arrières vont avoir fière allure au centre et en ce qui concerne les ailiers il en est de même avec les 5 essais de Connor et Brana. La concurrence sera vive mais l’ambiance est bonne et Michel Denêtre reconnait qu’il n’a eu "aucune difficulté à s’intégrer et que l’ambiance est excellente". Ainsi durant cette première mi-temps on a vu beaucoup de phases de jeu intéressante avec passes redoublés, faux appels, fausses croisés, cadrages débordement, presque tout y est passé, ceci produisant le score de 38 à 3 à la mi-temps.
Une seconde mi-temps intéressante
Pour la seconde mi-temps le staff a considérablement remanié l’équipe et cela va donner moins de fluidité au jeu, néanmoins l’intégration des espoirs est très positive, car s’il ne pourront pas être tout le temps disponible, ils ont montré de belles promesses. Aussi bien en défense qu’en attaque, ils ont tiré leur épingle du jeu.

L’espoir Charles Brousse inscrit son essai
photo Bordeaux Gazette - Mireille Rajoely

Fraser lors de sa sortie à la 50ème minute a été très applaudi, c’est justice car il a magnifiquement dirigé le jeu pendant sa présence sur le terrain et Julien Serron à la mêlée est a crédité d’une bonne prestation, par contre Heini Adams même s’il conserve sa vista semble être en toute petite forme et Manu Saubusse a marqué son essai. L’US Carcassonnaise n’a pas résisté physiquement en fin de seconde mi-temps et les jambes des espoirs leurs ont permis de marquer 3 essais après de longues percées meurtrières et Charles Brousse a fait beaucoup de misères à une défense carcassonnaise à l’agonie. Cette belle prestation des espoirs (français) va faire taire les critiques autour de l’Union avec ses joueurs étrangers d’autant que le recrutement cette année a été très hexagonal (Madaule, Le Bourhis, Denêtre, Tisseau, Delboulbes, Rofes) . Il faut rendre hommage au président Marti qui avec son staff dirige l’Union de main de maître et qui, a son arrivé a été meurtri de voir filer 6 espoirs de grande qualité vers d’autres cieux. Il lui a fallu gérer en fonction de ses ambitions et même si cela a pris un an de plus il a atteint son but.
Le score final du match s’est établi à 62 à 10 et Vincent Etcheto nous a confié : "C’était intéressant , on a pu mettre en place ce qu’on a commencer à travailler à l’entrainement, on a intégré des jeunes qui seront pas forcément toujours avec nous mais c’est bien. On va aller aux fêtes de Bayonne tranquillement."
Lundi départ pour le stage à Salis du Béarn et rencontre contre Brive Vendredi soir à Capbreton sur le chemin du retour avant de recevoir le Stade Français le 12 Août à Moga. A noter aussi les 3 jours des finales du Beach Rugby Tour aux Quinconces (11, 12 et 13 Août) et le point d’orgue du match France-Irlande en préparation de la Coupe du Monde.

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Nous suivre sur Facebook

Agenda