CÉMOI : Cap sur le transport de cacao décarboné, avec les voiliers-cargos TOWT*

CÉMOI, n°1 français du chocolat, a pris la décision stratégique de faire voyager ses meilleurs cacaos par voiliers. En droite ligne avec sa démarche durable et responsable « Transparence Cacao » et son esprit pionnier, l’entreprise familiale française inaugurera les futurs Voiliers-Cargos de l’entreprise bretonne « TOWT » (TransOceanic Wind Concept). Les premières mises à l’eau auront lieu dès 2022 et les transports monteront en puissance au fur et à mesure de la mise en opération de la flotte, jusqu’à atteindre 4 navires en 2025. À terme, 12 000 tonnes de cacao CÉMOI au départ de Côte d’Ivoire arriveront par voilier au port du Havre. Ce projet, expression concrète de la transition écologique, s’inscrit au cœur des nouvelles attentes des Français. La solution de Voilier-Cargo développée par TOWT permettra dès 2022 d’économiser 1 500 tonnes de CO2 par trajet, soit environ 150 g équivalent CO2 par tablette de chocolat ! Au-delà de son aspect logistique, le transport de cacao par voilier-cargo relève également du projet sociétal. CÉMOI va en effet permettre aux futurs marins ivoiriens d’être formés à ce nouveau mode de transport décarboné. De plus, CÉMOI invite les consommateurs à partager cette grande aventure en montant virtuellement à bord des voiliers-cargos. Grâce au label de traçabilité « Anemos », un numéro de voyage unique sera apposé sur les tablettes pour permettre aux consommateurs de revivre la quinzaine de jours de traversée du cacao ! La saisonnalité des vents de secteur Nord-Est correspond naturellement à la saisonnalité des récoltes du cacao en Côte d’Ivoire. CÉMOI inscrit ainsi son transport dans ce phénomène naturel, renforçant son engagement dans le développement durable. Les voiliers-cargos TOWT permettront à CÉMOI d’acheminer son cacao premium entre la Côte d’Ivoire et la France avec une empreinte carbone minimale et dans des délais très courts. Les voiliers effectueront leur traversée sans escale en une quinzaine de jours seulement, contre en moyenne trois semaines pour des cargos classiques s’arrêtant souvent dans différents ports.
*TransOceanic Wind Concept


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Nous suivre sur Facebook

Agenda