Rugby

La France se fait peur face au Tonga

Encore une victoire obtenue avec deux petits points d’avance dans des conditions difficiles où on n’arrive pas à distinguer le fil conducteur qui anime cette équipe de France. On la dirait atteinte du syndrome UBB de l’an passé, bon départ mais rapidement se laissant saisir d’un faux rythme très préjudiciable même s’il n’a pas été fatal comme cela se passait pour les bordelo-béglais à cette époque. Heureusement qu’il y avait une marge de neuf points de pénalités inscrits par N’tamack car les Tongiens ont inscrits trois essais, Tongiens qui, s’ils avaient été arbitrés par un arbitre européen, se seraient rapidement retrouvés à quatorze, voire treize. Les arbitres de l’hémisphère Sud ont tendance à être trop laxistes sur les plaquages hauts dont se rendent souvent coupables les îliens, avec un Nigel Owens au sifflet le match aurait pris une autre tournure et surement que plusieurs Tongiens seront cités. Cela n’excuse-pas pour autant les faiblesses françaises.

France : 23 (2 essais Wakatawa 6ème, Raka 32ème ; 3 pénalités Ntamack 4ème, 52ème, 60ème ; 2 transformations Ntamack 7ème, 33ème)

Tonga : 21 (3 essais Takulua 40ème, Hingano 48ème, Kapeli 78ème, 3 transformations Takulua 41ème, 48èmr, Fosita 79ème)


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet








Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda