Bordeaux

Le racket du parking payant à Bordeaux

Les verbalisateurs de l’Urbis Park Services jouent volontiers l’opportunisme vis à vis du stationnement rapide et de courte durée dans les quartiers périphériques, sur les secteurs verts pour verbaliser, après tout il faut bien présenter des résultats. Ce qui est encore plus surprenant c’est que l’on peut s’acquitter du procès verbal avec une décote de cinq euros, mais le problème c’est qu’il faut payer à l’horodateur et personne ne sait vraiment comment ça marche car personne n’y arrive vu que les explications sont plutôt fumeuses. Il pourrait y avoir une explication détaillée sur les ticket de FPS, mais c’est plutôt "dem.....-vous". La rédaction du FPS est réduite à sa plus simple expression avec "montant minoré de 5.00€ soit 25.00€ si vous payez à l’horodateur" sans préciser comment il faut s’y prendre, de plus on nous prend pour des "truffes", car il faut introduire les 26 chiffres du FPS. Ces instruments sont souvent tellement mal conçus que même pour s’acquitter du paiement du parking, on se fait avoir. Il est certain que ces histoires de parkings vont faire résurgence pour les municipales de l’année prochaine car depuis la mise en place du système il n’y a pas eu de nouvelles élections locales. C’est un des derniers problèmes qu’Alain Juppé avait essayé de traiter avant d’être enlevé à l’affection des bordelais(e)s par le Conseil Constitutionnel et l’affaire avait été plutôt délicate et avait suscité quelques remous. D’autre part il y a toute une frange de la population qui ne maîtrise pas ces moyens nouveaux et c’est un peu comme si on leur crachait à la figure en leur enjoignant : "Vous êtes trop vieux, vous n’avez qu’à crever !". Entre les arbres et les parkings l’addition pourrait être salée en mars prochain pour la municipalité sortante si les Bordelaises, Bordelais n’ont pas la mémoire courte.
NB : Avez-vous tenté de tenir une conversation avec un parcmètre ?


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda