Les pâtes victimes des annonces Macron

Après les annonces du Président de la République, c’est un peu la panique qui s’est déclenchée dans la population qui s’est précipitée dans les allées des super marchés pour constituer des réserves, qu’ils soient petits ou grands d’Aldi à Auchan en passant par Leclerc, Carrefour, Liddle et bien d’autres, on pourrait citer La Fontaine "ils n’en mouraient pas tous mais tous étaient atteints". En priorité ce sont les rayons des pâtes qui ont été littéralement pillés après ces annonces, avec plus aucun paquet de pâtes disponible à Auchan Mériadeck à 18 heures le 13 mars, mais les œufs n’étaient pas taris à la même heure. Interrogé une caissière très décontractée à Lidl a reconnu "on a des réserves !" même si elle concède que les chariots présentés à la caisse sont surprenants et cela c’était à 10 heures du matin. A Monoprix Saint Christoly c’est le système d’enregistrement des caisses informatisés qui a donné de très gros signes de fatigue tant la demande était forte et il est resté en panne presque une heure.

Rayon pâtes d’un Lidl le 13 mars à 10 heures du matin

Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda