Bordeaux

Catherine Marnas présente sa première programmation pour la prochaine saison du TNBA

Nommée en 2013, Catherine Marnas a pris ses fonctions en janvier 2014 en remplacement de Dominique Pitoiset. C’est la première programmation qu’elle effectue pour le TNBA et si elle avait envisagé un instant de réduire la voilure, il semble bien qu’il n’en soit rien. Elle a présenté un programme ambitieux et varié qui devrait satisfaire les amateurs.

Problème des intermittents
Avant de commencer la présentation de son premier programme pour le TNBA saison 2014/2015, Catherine Marnas a laissé la parole aux intermittents du spectacle qui ont largement exposé leur point de vue. Même si depuis cet épisode des propositions ont été faites, il apparait que les intermittents se méfient particulièrement du double langage utilisé par le pouvoir en place avec un premier ministre d’abord otage du MEDEF puis lâchant du lest en tentant de sauver l’été français des festivals car ce sont des rentrées touristiques non négligeables. Cette ouverture n’a pas calmé la colère des intermittents et on peut craindre que l’ensemble des festivals en France tel celui des "Vieilles charrues" ne s’en remettrait pas et disparaitrait comme l’a annoncé son directeur et plus près de nous est-ce que Fest’Arts tiendrait le choc ? Pour l’instant on n’en est pas encore là ! Il faut aussi se souvenir que Philippe Madrelle s’adressant à la Ministre par courrier a écrit " La nouvelle convention chômage et ses répercussions sur le régime spécifique des intermittents du spectacle ne sont pas acceptables en l’état pour un gouvernement de gauche " et il poursuit "Cessons de nous soumettre à d’exclusives raisons budgétaires. Replaçons la culture au coeur de nos priorités. Et considérons le respect de l’être humain comme notre premier devoir. Par son travail et par ce qu’il apporte à la vie de tout un chacun. Dans cet univers marchand où le marché est la mesure de toute chose, c’est un devoir. Il faut entendre la voix de ces artistes qui dénoncent cet état de fait et nous permettent de résister à une fatalité qui n’en est pas une. Notre politique s’en trouvera grandie, ce qui sonne comme un rappel à l’ordre dans cette période troublée, incertaine et où le pilotage à vue tient lieu de ligne directrice.
Intermittents du spectacle
La première programmation de Catherine Marnas
Proposer une première programmation est forcément pour moi un moment fort, rare, anxieux. Allez-vous avoir les mêmes enthousiasmes, les mêmes désirs, les mêmes attentes fébriles ? tel est le propos de Catherine Marnas pour ouvrir cette présentation d’un programme qui reste ambitieux et ouvert, éclectique et varié (théâtre, théâtre en famille, danse, concert, cirque), il ouvre grande la porte aux compagnies locales. Elle témoigne d’un certain courage et d’une volonté d’imposer sa griffe en programmant dès la rentrée "Lignes de failles" d’après le roman de Nancy Huston une longue pièce entre-coupée d’entractes dinatoires, pièce qu’elle a mis en scène et créée en mars 2011 au théâtre de La Passerelle (scènes nationale de Gap et des Alpes du Sud). Elle enchaine avec presque simulltanément en partenariat avec l’Opéra National de Bordeaux en produisant la chorégraphe sud-africaine Dada Masilo dans "Carmen". C’est ainsi qu’avec à chaque fois une illustration présentée sur écran elle a énuméré l’ensemble de ce qui sera au programme pour cette saison 2014/2015 avec dans l’ordre Tombé (Bruno Boëglin - Romain Laval) ; La Hogra (Hamid Ben Mahi) ; The Party (Árpád Schilling) ; Yvonne, Princesse de Bourgogne (Witold Gombrowicz - Jacques Vincey) ; De Marfin e carneas estátuas também sofrem (Marlene Monteiro Freitas) ; La Bibliothèque des livres vivants (Frédéric Maragnani) ; Bliss (Anthony Egéa) ; Blanche-Neige (Nicolas Liautard) ; Andromaque (Jean Racine - Frédéric Constant) ; Sganarelle ou la représentation imaginaire (Molière - Catherine Riboli) ; Liquidation (Imre Kertész - Julie Brochen) ; Un métier idéal (Nicolas Bouchaud - Eric Didry) ; Azimut (Aurélien Bory) ; Le Banquet fabulateur (Catherine Marnas) ; Scènes de la vie conjugale (Ingmar Bergman - tg STAN) ; A la renverse (Karin Serres - Pascal Daniel-Lacombe) ; Elle brûle (Les Hommes Approximatifs Mariette Navarro Caroline Guiela Nguyen) ; Sutra (Sidi Larbi Cherkaoui) ; Monchichi (Sébastien Ramirez - Honji Wang) ; Candide ou l’Optimisme (Voltaire - Laurent Rogero) ; Diptyque Agnès hier et aujourd’hui (Molière - Catherine Anne) ; Coup Fatal (Alain Platel) ; Petit Eyolf (Henrik Ibsen - Julie Berès) ; Peau d’âne (Jean-Michel Rabeux) ; Vader (Peeping Tom) ; Cinérama (Opéra Pagaï)
Catherine Marnas présente sa programmation ici Tombé

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda