Viva l’Opéra

"Don Quichotte" de Rudolph Noureev en direct de l’Opéra Bastille

Date inhabituel pour cette séance de Viva l’Opéra à l’UGC en direct de l’Opéra Bastille et il s’agit d’un ballet et non d’un Opéra. En ce mois de décembre les amateurs sont gâtés car c’est la troisième séance dédiée à l’art lyrique et chorégraphique. C’est un hommage à celui qui a été et qui est considéré comme le plus grand danseur classique du XXème siècle.

Présentation et intrigue

« Le Chevalier à la triste figure » et son fidèle écuyer, Sancho Pança, mêlés aux amours tumultueuses de l’étourdissante Kitri et du séduisant Basilio, dans un ballet riche en couleurs, humour et virtuosité. Don Quichotte de Marius Petipa fut créé à Moscou en 1869 sur une partition de Ludwig Minkus et connut, dès sa création, un immense succès. La nouveauté tenait à la rupture avec l’univers surnaturel du ballet romantique. Conçu comme une pièce de théâtre, l’oeuvre avait des héros bien réels, une intrigue et des scènes solidement construites. Le livret et la chorégraphie furent transmis sans interruption en Russie mais la version de Petipa resta longtemps inconnue en Occident. En 1981, Rudolf Noureev fait entrer le ballet au répertoire de l’Opéra de Paris dans sa propre version. Tout en reprenant les grandes pages classiques et les fougueuses danses de caractère, le chorégraphe accentue encore la part de comédie et imagine un spectacle particulièrement vif et enjoué. En 2002, Alexandre Beliaev et Elena Rivkina sont invités à créer de nouveaux décors et costumes tout spécialement pour l’Opéra Bastille. S’inspirant des peintures de Goya, ils déploient une série de tableaux éblouissants, illuminés par les costumes aux couleurs chaudes et chamarrées de l’Espagne et les tutus irisés du monde féerique des dryades.
Brigitte Lefèvre

Musique
Ludwig Minkus
Arrangements
John Lanchberry
Chorégraphie et mise en scène
Rudolf Noureev d’après Marius Petipa
(Opéra National de Paris 1981)
Direction Musicale
Kevin Rhodes

Les étoiles, les Premiers Danseurs et le corps de ballet
Orchestre de l’Opéra national de Paris

Mardi 18 décembre
Fermeture des portes 19h15
19h30 précises
Durée du spectacle
2h 38/ 3 actes et un prologue dont 2 entractes de 20 minutes

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.