Bordeaux

La Bohème de Puccini à l’UGC

La Bohème est un opéra en quatre tableaux1 de Giacomo Puccini, sur un livret en italien de Giacosa et Illica, d’après le roman d’Henri Murger, Scènes de la vie de bohème, et son adaptation théâtrale La Vie de bohème. Composé entre 1892 et 1895, il fut créé le 1er février 1896 au Teatro Regio de Turin, sous la direction d’Arturo Toscanini.(source Wikipédia)

“ Je vous parle d’un temps... ”
Oscar Wilde, le grand écrivain anglais, écrit, à propos de La Bohème : « Cette musique est émouvante et pénètre le cœur. Puccini est un Alfred de Musset qui écrit des notes ». Et il est vrai que cette sensibilité qui émane de sa musique n’est jamais sensiblerie ni sentimentalité désuète ; elle se traduit au contraire par un raffinement dans le détail qui fait de La Bohème l’opéra le plus impressionniste de Puccini, celui où, parallèlement à la vie scénique, la poésie s’installe le plus librement, le plus subtilement, pour éclairer subtilement une histoire qui est celle d’un poète amoureux d’une intermittente étoile, cette petite Mimi qui l’aime mais dont la maladie va la faire glisser de sa vie. De scènes intimistes en scènes spectaculaires, le nœud de sentiments qui étrangle peu à peu les protagonistes révèle la difficulté d’aimer quand l’amour se trouve confronté au réel et à ses déchirures. La toute récente production de Salzbourg, dans la mise en scène délibérément contemporaine de la nouvelle coqueluche des scènes lyriques, Damiano Michieletto, le met en évidence avec une intensité de chaque instant, portée par la Mimi bouleversante d’Anna Netrebko, sous la baguette de Daniele Gatti.

Alain Duhault

Intrigue
Une bande d’étudiants sans le sou compte sur les joies de la vie pour égayer un peu son quotidien misérable, car manger, se chauffer ou payer son loyer tient du luxe ! La tendresse de la petite cousette Mimi apporte lumière et chaleur au poète Rodolfo : tous deux vivent passionnément leur coup de foudre et font connaître leur amour à leurs amis durant la soirée de Noël. Le peintre Marcello, lui, est habitué aux coups d’éclat avec Musette, sa maîtresse volage : leur couple forme un contrepoint plein d’humeur à celui, plus mélodramatique, de Mimi et Rodolfo, qui finissent par rompre, bien malheureux de ne réussir à s’entendre. En fait, Mimi se sait condamnée par la phtisie qui la ronge peu à peu. Bien que séparée de Rodolfo, elle viendra expirer dans ses bras, sous les yeux des bohèmes, incapables de la soigner dans leur triste mansarde du Quartier Latin. Portrait d'Anna Netrebko par Dario Acosta
Livret
Giuseppe Giacosa et Luigi Illica
Direction Musicale
Daniele Gatti
Mise en scène
Damiano Michieletto
Distribution
Rodolpho  : Piotr Beczala
Mimi  : Anna Netrebko
Marcel  : Massimo Cavaletti
Musette  : Nino Machaidze
Schaunard  : Alessio Arduini
Colline  : Carlo Colombara
Benoit  : David Fersini
Alcindoro  : Peter Kalman
Parpignol  : Steven Forster

Jeudi 6 février
19h30 précises
Durée du spectacle
2h 24 / 4 actes dont 1 entracte de 20 minutes

Ecrit par La rédaction


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Nous suivre sur Facebook

Agenda