Bordeaux

La Rondine de Giaccomo Puccini à l’UGC

Né Giacomo Antonio Domenico Michele Secondo Maria Puccini en 1859, l’auteur de "Tosca", de "La Bohème" et de "Madame Butterfly" a d’abord été un élève particulièrement turbulent et jugé "peu doué" par ses professeurs. Bouleversé par la découverte d’"Aïda" de son compatriote Giuseppe Verdi, il s’impose toute la discipline nécessaire au Conservatoire de Milan où il décide de s’initier à la composition d’opéra. (source Wikipédia)

Une hirondelle ne fait pas le printemps
Commande d’un théâtre de Vienne (où elle ne put être créée du fait de la guerre : l’œuvre date de 1917) ; la Rondine (l’hirondelle) est un opéra qu’on a parfois comparé à la Traviata, sans doute du fait d’un livret qui met en scène une jeune femme un peu légère, Magda, entretenue par le riche Rambaldo mais amoureuse d’un jeune homme de bonne famille, Ruggero, qu’elle a rencontré au Bal Bullier,et que les conventions sociales contraindront à sacrifier son amour. Des airs comme Chi, il bel sogno di Doretta ou Ore dolci e divine ont contribué à faire connaître le titre sans qu’on connaisse l’œuvre. Voici donc une belle occasion de découvrir cette Rondine, filmée à la Fenice de Venise dans une mise en scène dynamique et moderne signée Graham Vick. La direction de Carlo Rizzi et la présence attractive de Fiorenza Cedolins complètent l’intérêt de cette (re)découverte
Alain Duhault

Intrigue
L’action se déroule à Paris puis à Nice. Magda, l’amie du riche Rambaldo, son protecteur, se fait lire les lignes de la main par le poète Prunier qui lui dit qu’elle est une hirondelle et fuira Paris pour connaître l’amour. Magda décide alors d’échanger ses vêtements avec sa soubrette Lisette pour pouvoir aller au Bal Bullier et retrouver pour un soir cette vie normale qu’elle a connue, plus jeune. Elle y rencontre un jeune étudiant, Ruggero, et c’est aussitôt le coup de foudre ! Ils partent alors vivre leur amour impossible sur la Côte d’Azur. Mais lorsque Ruggero, veut l’épouser, Magda doit lui avouer son passé et, le cœur déchiré, choisit de retourner à sa vie de femme entretenue, en suppliant son beau jeune homme de conserver intacte la mémoire de leur trop bref amour.

Livret
Guiseppe Adami d’après le texte d’Alfred Maria Willner et Heine Reichert
Direction Musicale
Carlo Rizzi
Mise en scène
Graham Vick
Distribution
Ruggero Lastouc  : Fernando Portari
Magda de Civry  : Fiorenza Cedolins
Lisette  : Sandra Pastrana
Prunier  : Emanuele Giannino
Rambaldo Fernandez  : Stefano Antonnucci
Périchaud  : George Mosley
Gobin :Iono Zennaro)
Crébrillon  : Guiseppe Nicodemo

Jeudi 6 juin
19h30 précises
Durée du spectacle
2 h 11 mn / 3 actes dont 1 entracte de 20mn

Ecrit par Bernard Lamarque

Co-fondateur et rédacteur en chef de Bordeaux Gazette


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Nous suivre sur Facebook

Agenda