Le Bouscat

Les Lionnes du Stade Bordelais rugissent à nouveau

Pour leur deuxième match à domicile dans le top 10, les féminines du Stade Bordelais ont réagi avec beaucoup d’orgueil pour remporter leur première victoire de la saison face à Rennes sur le score de 20 à 6.

Avec l’accession au plus haut niveau français, les Lionnes ont souffert sur ce début de saison, zéro point au compteur après cinq journées de championnat et un goal-average très défavorable avec seulement 11 points marqués pour 160 encaissés. L’apprentissage est difficile mais les rugbywomen du Stade Bordelais ont beaucoup de cœur et la volonté de montrer au rugby français que le titre remporté au cours du dernier exercice n’était pas usurpé. Elles se sont donc remises au travail en insistant sur l’organisation défensive et sur la volonté de mettre de la vitesse pour retrouver le chemin de l’en-but adverse.

photo JC. Aronoff


Dès le début de la rencontre, les bordelaises enclenchent la marche avant pour ne jamais débrayer de la partie. Pleine d’envie, elles étouffent les Rennaises grâce à une défense agressive et la volonté de dominer leur adversaire. Même si les Bretonnes ont la possession du ballon pendant les premières minutes, toutes leurs tentatives sont annihilées grâce aux placages offensifs et une solidarité de tous les instants. Les lionnes savent être patientes et remettent progressivement la main sur le ballon en réussissant à alterner les formes de jeu entre les avants et les trois quarts. Le problème est que depuis la reprise du championnat, les coéquipières de Margot MARIE créent des brèches mais ne concrétisent pas leur période de domination. C’est Pauline LAFFARGUE qui va délivrer ses partenaires en marquant le premier essai suite à une belle mêlée et un petit côté bien négocié par Anaïs LAGOUGINE. Cette dernière décale la montoise, sur un nuage après l’exploit des siens à Paris, qui flirte avec la ligne de touche pour plonger dans l’en but. 5 à 0 après treize minutes de jeu. Les bordelaises monopolisent la gonfle avec de très bons enchainements. Elles avancent toujours et récupèrent donc des pénalités. Les consignes sont de dynamiser ce que fait très bien LAGOUGINE et toute la ligne de trois quart sur une de ces pénalités aux 50 mètres. Rose THOMAS délivre une belle passe, en se sacrifiant, pour que sa partenaire Camille GRASSINEAU lancée comme une fusée déborde sur l’extérieur toutes les Rennaises pour aplatir le deuxième essai. En fin de première mi temps les rennaises repassent à l’offensive grâce aux maladresses et à quelques mauvais choix des Lionnes. Les visiteuses en profitent pour ouvrir leur compteur sur une pénalité à la 42ème minute. L’excellente arbitre Christine BIGARRAN fait jouer les arrêts de jeu.

photo JC. Aronoff

Les locales repartent donc de plus belle avec un gros pressing qui met à la faute les adversaires du jour. La mêlée de Bordeaux qui retrouve des couleurs avec le soleil, délivre un bon ballon d’attaque aux arrières, ensuite un bon leurre de Rose THOMAS puis une prise d’intervalle de Lisa LENAOUR qui réussit une passe impossible pour décaler Camille GRASSINEAU qui dépose la 15 de Rennes avec un très beau cadrage débordement.
15 à 3 à la mi-temps, les bordelaises ont réalisé une très belle première période et se promettent de ne baisser ni les mains, ni les bras au cours du deuxième acte pour remporter cette première victoire. Les bretonnes, bien remontées par leurs entraîneurs à la pause, tentent de revenir au score mais elles ne marqueront que trois petits points. Les 22 joueuses bordelaises qui ont participé à cette rencontre ont toutes mouillé le maillot. Elles ont défendu leur en-but comme jamais elles ne l’avaient fait cette saison. La communication et l’engagement ont été une des clés de la réussite sur cette partie.

photo JC. Aronoff

La conquête s’est aussi mieux comportée même s’il faut encore gagner en régularité pour permettre de lancer le jeu de manière plus efficace. Après un lancer de Vanessa BOUAROUDJ et une déviation de MARIE, mademoiselle SAUBUSSE délivre une offrande à LE NAOUR qui redresse sa course et prend l’intervalle pour terminer dans l’en but qui paraissait très loin.
Le score final est de 20 à 3, quatre essais marqués et donc première victoire et premier bonus offensif face à une équipe de Rennes, certes diminuée mais de qualité. Il faut maintenant continuer à travailler et confirmer cette progression dès la semaine prochaine à Bobigny. Cette bonne performance doit faire prendre conscience aux joueuses du Stade Bordelais qu’avec de la rigueur et de l’investissement, elles peuvent faire bien mieux que rivaliser avec les équipes du top 10.

Les baby lionnes, continuent leur sans faute dans le championnat de fédérale 3 en s’imposant à domicile face à une belle équipe de Cadaujac. Le score est serré (7 à 5) mais pour elles aussi la solidarité a payé. La semaine prochaine, toutes les équipes, des cadettes à la première, seront sur le pont en espérant un aussi bon week-end de rugby que ce dernier.

Stade Bordelais : GENDREAU (ROGLER 60’), GARNIER (BOUAROUDJ 52), BEN ABDALLAH (BERGE 40’), MORICE, KOITA (GABRIEL 38’), DESTOMBES, KEREMBELLEC (CAMARA 55’), MARIE (capitaine), LAGOUGINE, LE NAOUR, SAUBUSSE, THOMAS, GRASSINEAU, LAFFARGUE P (LAFFARGUE J 60’), MARCHET (FOURCADE 50’)

Score :
Stade Bordelais 20 13’ : essai de LAFFARGUE P, 20’ et 45’ : essai s de GRASSINEAU, 73’ : essai de LE NAOUR
Rennes : 6 2 pénalités (42’ et 49’)

Ecrit par Matthieu Codron


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Vendanges et Immortalité

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Voyage, Voyage !

Chapitres : 1 - 2 - 3
Mecarecit 2035

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7
Bienvenue à Sainte Gueille

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Nous suivre sur Facebook

Agenda