Les membres de la fonction publique envahissent progressivement l’Assemblée Nationale !!!

S’il ne s’agit nullement de remettre en cause la présence de membres de la fonction publique à l’Assemblée Nationale, force est de constater que celle-ci jouit d’une surreprésentation flagrante en comparaison du poids des fonctionnaires dans la population active. Penser que les réflexes « fonction publique » ne sont pas sans inconvénient et même parfois préjudiciables au bon fonctionnement de la haute assemblée est certainement loin d’être faux.

Le poids de la fonction publique. Les Chiffres


Le nombre des députés-fonctionnaires n’a cessé de croître dans de grandes proportions depuis 1946 avec des populations d’enseignants et de fonctionnaires qui ont quasiment doublé. Ainsi à ce jour 190 députés sur 577 sont issus de la fonction publique territoriale, d’Etat ou hospitalière. De quoi largement déséquilibrer la représentativité de l’Assemblée Nationale avec aussi par ailleurs, mais dans une moindre proportion, une surreprésentation de certains secteurs privés avec les avocats et les médecins.

De quoi alimenter l’antiparlementarisme d’un très grand nombre de nos compatriotes qui ne se sentent plus du tout représentés ou si peu par ce regroupement de « notables ». Dix-huit chefs d’entreprises, deux artisans, un salarié agricole, quatre commerçants ou encore une assistante sociale témoignent de ce catastrophique déséquilibre dans une Assemblée où les maîtres du verbe et pas nécessairement de l’action prennent une place de plus en plus importante.

Les conséquences

Combien de créateurs d’entreprises, combien de créateurs d’emplois, combien de créateurs de richesses, combien d’employés et d’ouvriers du privé, combien de véritables gestionnaires au sein de cette assemblée, à l’évidence beaucoup trop peu !!!


Combien de députés ne connaissant rien à l’entreprise, méconnaissant tout de son esprit, coupés des réalités économiques, conditionnés par le réflexe de l’économie administrée, réfractaires ou soupçonneux vis-à-vis de l’économie de marché, et qui pourtant en raison de leurs diplômes prétendent avoir un avis autorisé sur ce qu’ils n’ont jamais vécu une seule minute et qu’ils ignorent totalement !!!
Avec leurs réseaux d’anciens, leur corporatisme affirmé, leurs connaissances au niveau des grandes directions administratives, leur présence dans les postes-clés et les commissions ad hoc, il n’apparaît pas souhaitable que ces hauts fonctionnaires, en raison de leur éloignement évident des réalités quotidiennes des Français, voient encore leur proportion augmenter au sein de l’Assemblée, sauf si l’on désire que celle-ci se retrouve toujours plus déconnectée !!!

Réformer


Si tout député fonctionnaire retrouve son poste en fin du mandat, et si beaucoup continuent même à percevoir, en cours de mandat, certains avantages liés à leur fonction, l’affaire est oh combien plus complexe dans le privé et explique bien sûr en grande partie les déséquilibres de représentation au sein de la Haute-Assemblée.

Est-il possible de réformer tout cela afin que la proportion de fonctionnaires cesse de croître inexorablement ? Sans aucun doute, à condition bien sûr de faire preuve de beaucoup plus de détermination et de volonté d’y parvenir que lorsqu’il s’agit de mettre un terme au « cumul des mandats » et autres avantages qui en découlent.
Les fonctionnaires qui font partie intégrante du corps social, doivent bien sûr être représentés au sein de l’Assemblée, comme toutes les catégories de Français, mais dans de justes proportions. Quand nos gouvernants vont-ils réagir afin qu’une situation déjà tout à fait aberrante ne devienne ridicule et insupportable ? Le pays en souffre et les français s’en irritent, il serait temps là encore de passer à l’action !!!

Ecrit par Dominique Mirassou


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Sur le même sujet

Bordeaux Gazette Annuaire

Et si je vous racontais...

Chapitres : 1 - 2 - 3
On ne refait pas l’histoire

Chapitres : 1 - 2 - 3
Un monde meilleur

Chapitres : 1 - 2 - 3
Comme une plume

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le Génie du Sculpteur

Chapitres : 1 - 2 - 3 - 4
Le chat de Compostelle

Nous suivre sur Facebook

Agenda