Bordeaux

Sur les traces de Lafayette avec l’Hermione

La première escale de l’Hermione après avoir quitté Rochefort et navigué plus d’un bon mois au large des côtes françaises pour des essais en mer sera Bordeaux ou elle entrera majestueusement en passant sous le pont levant. Cette première escale à Bordeaux est très hautement symbolique car Lafayette a quitté la France la première fois pour les Amériques à Pauillac afin de rejoindre San Sébastien et traverser l’Atlantique.

Historique
Erik Orsenna a rappelé que le premier consulat français des Etats Unis a été ouvert à Bordeaux et que le titulaire de cet office était Joseph Fenwick nommé consul par Georges Washington. Bennedict Donnelly, Alain Juppé, Erik Orsenna et Stéphane DelauxErik Orsenna président fondateur de l’association « Hermione-Lafayette » et aujourd’hui président de la « Corderie royale - Centre international de la mer » est venu à Bordeaux en compagnie de Benedict Donnelly actuel président de l’association « Hermione-Lafayette » pour annoncer la venue de l’Hermione dans le port de la Lune entre le 9 et le 13 octobre 2014. C’est bien sur Alain Juppé qui les a reçu en compagnie de Stéhane Delaux et Hugues Martin pour parler de la venue de cette frégate du XVIIIème siècle reconstruite à l’identique à Rochefort. Pourquoi Rochefort ? Erik Orsenna a bien expliqué que cette ville sur le bord de la Charente était née de la volonté de Colbert avec la création en 1666 et l’implantation d’un arsenal maritime et militaire dont l’ambition était d’en faire le plus grand et le plus beau du royaume et qui sera appelé arsenal du Ponant. Bien sur dans cet arsenal on fabriquait des navires de guerre et des frégate de la classe Concorde. L’Hermione originale avait été fabriquée en 11 mois et la réplique elle, a demandé 17 ans mais avant cela il a fallut restaurer la Corderie Royale avec la création du Centre International de la Mer en 1985 sous forme associative avec l’accord de François Mitterrand et mettre sur pied l’association « Hermione-Lafayette » qui maintenant est présidée par le franco-américain Benedict Donnelly qui a pris la succession d’Erik Orsenna président-fondateur de l’association.

La Fayette et l’Hermione
Il s’agit bien sur d’une copie de l’unité qui a emmené en pleine guerre d’indépendance le capitaine Gilbert de La Fayette aux Etats-Unis en 1780, lui permettant de rejoindre les insurgés américains en lutte pour leur indépendance. En fait en 1780 c’est officiellement qu’il reprend la direction des Amériques car son premier voyage en 1777 ou il désobéit aux ordres du roi est financé par le Comte de Broglie chef du « cabinet secret » de Louis XV qui souhaite aider discrètement les Insurgents contre la Couronne britannique ressemblait plus à l’équipée d’un aventurier fougueux et généreux ayant soif d’aventures qu’à la recherche d’un idéal. Maquette de l'Hermione Les colons avaient proclamé leur indépendance en 1776 en prenant le nom d’Etats-Unis d’Amérique entrant en conflit avec la Couronne britannique. Le jeune homme n’a que 19 ans à cette époque et cela n’empêchera pas Georges Washington de le prendre comme aide de camp et il va s’imposer à la tête du régiment de Virginie. De retour en France pour populariser la cause des Insurgents, il retourne aux Amériques à bord de l’Hermione et c’est à bord de l’Hermione que Georges Washington lui confie le commandement des troupes de Virginie. Il va se battre contre des troupes supérieures en nombre mais il va réussir à mettre ses adversaires en difficulté. Il va participer à la bataille décisive de Yorktown avec les troupes de Georges Washington, le corps expéditionnaire de Rochambeau ou les troupes anglaises sont coincées dans la baie de Chesepeake par la flotte de l’amiral de Grasse. Ainsi en deux affrontements la bataille de la baie de Chasepeake le 5 septembre 1781 et la capitulation de Cornwallis à Yorktown le 19 octobre 1781 les Etats-Unis d’Amérique scelle leur indépendance et Gilbert du Motier, marquis de La Fayette est fait citoyen d’honneur de la nouvelle nation.

En savoir plus sur l’Hermione

Ecrit par Bernard Lamarque


Recherche

Nous suivre

Vous pouvez nous suivre sur les différents réseaux sociaux ci-dessous!


Newsletter!

Recevez directement le nouvelles actualités de Bordeaux Gazette.

Petites Annonces Bordeaux Gironde

Nous suivre sur Facebook

Agenda